Qu’est ce qu’une action en Bourse ?

Vous aimeriez investir dans des actions et vous ne savez pas par où commencer ?

Dans cet article nous allons voir l’essentiel à connaître sur les actions.

Vous allez apprendre :

  • Qu’est ce que c’est qu’une action ?
  • Pourquoi devenir actionnaire ?
  • Quels sont vos droits et devoirs d’actionnaire ?
  • Combien vous rapporte une action ?
  • Est ce que c’est risqué et comment gérer le risque ?
  • Comment acheter des actions ?
  • Combien vous payez d’impôts avec vos actions ?

Comprendre les actions, c’est poser la première pierre de votre carrière d’investisseuse ou d’investisseur.

A la fin de cet article, les actions n’auront plus de secret pour vous.

C’est parti.

Qu'est ce qu'une action - illustration Bourse de Paris en 1926

Une action, c’est quoi ? (définition)

Une action est une part du capital d’une société. Très bien. Merci.

Et c’est quoi le capital et une société ?

Commençons par la société. Une société rassemble des personnes qui ont un objectif commun : vendre des biens et des services à leurs clients.

L’idée c’est de se rassembler pour vendre quelque chose et se partager les bénéfices.

Ensuite, le capital c’est l’argent et les biens que ces personnes mettent en commun pour créer la société. Ces personnes laissent cet argent et ces biens de manière permanente à la société.

On parle du capital social parce qu’on désigne l’argent (capital) de la société (social).

Les actions ce sont donc les parts du capital réparties entre les personnes selon ce que chacune à apporté.

Si tout le monde a apporté la même chose, les parts sont réparties équitablement et chacun a le même nombre d’actions.

Si une personne a apporté plus d’argent ou de biens que les autres, elle aura un plus grand nombre d’actions.

Un actionnaire est donc une personne qui possède une part du capital de la société.

Plus tard, les actionnaires peuvent décider d’augmenter le capital de la société. La société émet alors de nouvelles actions.

Cette opération sert à financer la croissance de la société. De nouveaux investisseurs peuvent acheter ces actions nouvellement émises.

L’argent qu’apportent les nouveaux actionnaires aide la société à se développer.

Les actions cotées et non cotées

Ensuite, une action peut être cotée ou non cotée.

Les actions cotées sont des actions de sociétés cotées en Bourse. Vous pouvez acheter et vendre ces actions sur un marché financier, c’est-à-dire en Bourse.

Les actions non cotées sont des actions de sociétés non cotées. Il s’agit d’actions que vous achetez directement auprès d’un actionnaire. Ce actions ne sont pas disponibles à l’achat et à la vente en Bourse.

Dans les deux cas, vous achetez des actions d’une société. Vous échangez donc votre argent contre un titre de propriété.

En tant qu’actionnaire, vous êtes propriétaire d’une fraction du capital de la société, donc d’une partie de la société.

Pourquoi devenir actionnaire ?

La Bourse c’est très concret.

Quand vous achetez une action d’une société, vous contribuez à son développement. Vous l’aidez à grandir, à croître. C’est pour cette raison d’ailleurs qu’on parle de croissance.

Être actionnaire d’une société c’est prendre part à l’aventure. C’est aider une société à grandir avec votre argent.

Que le capital de la société soit grand ou petit, la logique reste la même. Investir dans des actions, c’est soutenir la croissance d’une ou de plusieurs sociétés.

Vous êtes donc responsable de vos décisions d’investissement. En choisissant d’investir dans telle ou telle société, vous participez au développement de ses activités.

Vos droits et devoirs d’actionnaire

Quand vous devenez actionnaire d’une société, vous avez des droits et des devoirs.

Vous avez le droit de recevoir des dividendes et de voter aux assemblées générales.

Les dividendes

Comme on l’a vu, une société vend des biens et des services à ses clients. Les actionnaires participent au capital de la société pour se partager les bénéfices.

Le dividende, c’est l’argent que vous verse la société lorsqu’il s’agit de partager les bénéfices entre les actionnaires.

Et plus vous avez un nombre important d’actions, plus vous touchez de dividendes.

Le conseil d’administration décide de verser ou non des dividendes aux actionnaires lors de l’Assemblée Générale.

Les Assemblées Générales

L’Assemblée Générale des actionnaires a lieu au moins une fois par an.

Les actionnaires se rassemblement et :

  • Approuvent les comptes sociaux et consolidés de la société, c’est à dire la comptabilité ;
  • Décident de l’affectation du résultat, autrement dit de la répartition du bénéfice.

Pour faire simple, soit on conserve cet argent pour la société soit on le distribue sous forme de dividendes.

C’est le moment où les actionnaires votent pour ou contre des résolutions qui concernent la gestion de la société.

Plus vous avez un nombre important d’actions, plus votre voix compte.

Ensuite, vous avez également des devoirs en tant qu’actionnaire.

Vos devoirs

En contrepartie de vos droit de toucher des dividendes et de voter aux Assemblées Générales, vous vous engagez à être le dernier payé lorsque la société disparaît.

Quand la société cesse ses activités, l’argent restant est utilisé pour payer :

  • D’abord les employés,
  • Ensuite les frais de justice et les personnes qui ont prêté de l’argent à la société et enfin,
  • Et en dernier, les actionnaires.

On parle d’une liquidation parce qu’on utilise l’argent restant dans la société pour payer toutes les personnes à qui le société doit de l’argent.

S’il ne reste plus d’argent pour payer les actionnaires, vous ne recevez rien.

Vous pouvez donc perdre tout l’argent que vous avez investi dans les actions de la société si celle-ci disparaît. C’est la contrepartie de prendre part à l’aventure.

Il n’y a pas d’aventure sans risque.

Combien rapporte une action ?

Vous savez désormais ce qu’est une action et quels sont vos droits et vos devoirs.

Vous souhaitez acheter des actions et vous vous demandez combien vous allez gagner ?

On parle alors du rendement de votre investissement.

Calculer le rendement des actions

La rendement de votre investissement dans des actions est la différence entre ce que vos actions vous ont coûté et ce qu’elle vous ont rapporté.

C’est-à-dire votre plus-value à laquelle on ajoute la somme de vos dividendes.

Le rendement est donc composé de votre plus-value et de vos dividendes.

La plus-value

La plus-value est la différence entre le prix auquel vous achetez une action et le prix auquel vous la vendez.

Le dividende

Le dividende est l’argent que peut vous verser la société dont vous êtes actionnaire.

Votre rendement est donc la différence entre votre prix d’achat et votre prix de vente plus vos dividendes.

Prenons le cas où vous achetez une action 100 € et la vendez deux ans plus tard 120 €. Entre-temps la société vous a versé 2 € de dividende chaque année soit 4 € au total.

Votre rentabilité est donc de ( 100 – 120 + 4 ) / 100 = 24 %

Vous pouvez obtenir un rendement négatif si vous vendez vos actions à un prix inférieur à leur prix d’achat. Vous faites alors ce qu’on appelle une moins-value.

Quel est le rendement des actions à long terme ?

Les actions des sociétés américaines ont rapporté en moyenne 10,1 % par an (en réinvestissant les dividendes) au cours du 20ème siècle selon les travaux remarquables de Elroy Dimson, Paul Marsh, Mike Staunton.

Ensuite, plus vous conservez longtemps un groupe d’actions de plusieurs sociétés, plus vous augmentez la probabilité de gagner de l’argent en les revendant selon une étude de l’Association Française de la Gestion financière (AFG).

Investir dans des actions est donc un placement de long terme.

Si vous choisissez vous même quelles actions acheter avec votre épargne, l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) vous recommande de conserver vos actions au moins 5 ans.

Ces résultats sont tirés de l’étude de performances passées et vous ne devez pas les considérer comme un indicateur des performances à venir.

Quels sont les risques quand vous achetez des actions ?

Acheter des actions d’une seule société est risqué.

Les sociétés sont créées par des femmes et des hommes, et comme nous, elles naissent, grandissent et finissent par disparaître.

Presque toutes les sociétés d’hier n’existent plus et les sociétés actuelles disparaîtront toutes un jour. (Oui, même Netflix va disparaître. Fini de chiller.)

Une société disparaît quand ses produits et ses services ne répondent plus aux besoins de ses clients.

Elle n’arrive plus à vendre et ne gagne donc plus d’argent.

Elle se retrouve alors incapable de payer ses employés, ses fournisseurs et les personnes qui lui ont prêté de l’argent.

On dit qu’elle est en état de cessation de paiement. On parle également d’un dépôt de bilan. La société fait faillite.

Certaines réussissent quand même l’exploit de vivre plus de 100 ans. C’est le cas de Michelin ou encore de General Electrics.

Vous prennez donc le risque de perdre votre argent si vous investissez toutes vos économies dans les actions d’une seule société.

Si la société disparaît, votre argent peut disparaître avec elle.

Vous pouvez réduire ce risque en achetant des actions de plusieurs sociétés.

Quand vous possédez des actions de plusieurs sociétés vous avez ce qu’on appelle un portefeuille d’actions.

Votre portefeuille peut contenir des actions de deux sociétés comme Apple et Amazon par exemple.

Si Apple disparaît, il vous reste vos actions Amazon. Votre portefeuille perd donc seulement une partie de sa valeur. C’est mieux que de tout perdre.

C’est pourquoi il est souvent recommandé de diversifier vos investissements, c’est-à-dire de ne pas investir tout votre argent au même endroit.

Comment acheter des actions ?

Comme on l’a vu, les actions peuvent être cotées ou non cotées.

Une action cotée s’achète et se vend en Bourse. Une action non cotée s’achète directement auprès d’un actionnaire.

C’est-à-dire que l’action non cotée n’est pas disponible à l’achat ou à la vente sur un marché boursier.

Après, il existe au moins une Bourse dans presque tous les pays du monde.

On parle également d’un marché financier pour désigner la Bourse d’un seul pays ou des marchés financiers pour désigner l’ensemble des Bourses dans le monde.

La cote d’une action, c’est son prix sur le marché.

La Bourse de Paris cote plus de 800 sociétés et il y a près de 40 000 sociétés cotées dans le monde.

Quel intermédiaire pour acheter des actions en Bourse

Vous devez utiliser les services d’un courtier pour acheter des actions en Bourse. Le courtier est l’intermédiaire incontournable entre les marchés financiers et vous.

Pour faire simple, vous demandez à votre courtier de vous acheter des actions. Vous lui passez ce qu’on appelle un ordre de bourse.

Votre courtier va alors chercher un vendeur sur le marché prêt à lui vendre des actions au prix que vous demandez.

Quand votre courtier trouve un vendeur, il achète les actions. On dit qu’il exécute votre ordre de bourse.

De la même manière, quand vous lui demandez de vendre des actions, votre courtier va chercher un acheteur sur le marché.

Il arrive que votre courtier ne trouve pas de vendeur ou d’acheteur si le prix que vous demandez n’intéresse personne.

Le cours d’une action et la volatilité des prix

Quand on parle du cours d’une action, il s’agit tout simplement du prix auquel l’action s’achète et se vend sur le marché.

Le cours d’une action, son prix, sa cote, change dès que quelqu’un achète ou vend l’action de cette société. Autrement dit, le cours est le prix de la dernière transaction sur le marché financier.

Ensuite, le cours des actions en Bourse est volatil. C’est-à-dire que le prix change beaucoup en peu de temps.

Le prix de l’action d’une société peut passer par exemple de 100 € à 120 € au cours de la même journée.

Les frais d’un courtier en Bourse

Ensuite, votre courtier vous facture des frais pour acheter et vendre des actions en Bourse. Il s’agit des frais de courtage.

Chaque courtier à sa propre grille tarifaire. Vous pouvez donc comparer les courtiers entre eux pour trouver celui qui répond le mieux à vos besoins.

Après, chaque courtier vous permet d’acheter et de vendre des actions sur différentes places boursières.

Choisissez un courtier en fonction des prix et des Bourses sur lesquelles vous pouvez acheter et vendre les actions qui vous intéressent.

Quel compte utiliser pour acheter des actions en Bourse ?

Vous avez le choix entre deux comptes en France pour acheter des actions :

  • Le compte titres, et
  • Le Plan d’Epargne en Actions (PEA), qui est un compte titres avec un avantage fiscal.

Une action est un titre financier. Et pour acheter des actions il vous faut donc un compte titres. C’est-à-dire un compte pour conserver vos titres.

Vous pouvez ouvrir un compte titres auprès d’une banque ou d’un courtier en ligne.

Si vous avez déjà un compte titres, vous pouvez le transférer d’un établissement à un autre pour profiter des meilleurs tarifs.

Et les impôts dans tout ça ?

Que se passe-t-il quand vous vendez vos actions ?

Est ce que vous devez déclarer l’argent que vous avez gagné et payer des impôts ?

Bien sûr que oui.

L’administration fiscale prélève jusqu’à 30 % de vos gains avec un impôt qu’on appelle le Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU).

Le Prélèvement Forfaitaire Unique regroupe deux impôts :

L’administration prélève cet impôt uniquement sur vos gains.

Si vous achetez une action 100 € et que vous la vendez deux ans plus tard 120 €, l’administration prélève 30 % sur vos 20 € de gains.

Après, vos dividendes sont également imposés.

Lorsque vous remplissez votre déclaration de revenus, vous déclarez la somme totale des dividendes que vous avez touché au cours de l’année précédente.

Dans certains cas, c’est votre courtier qui se charge de déclarer l’argent que vous avez gagné à l’administration fiscale.

Votre courtier transmet alors l’Imprimé Fiscal Unique (IFU) chaque année à l’administration.

Voilà, on a fait le tour ensemble des actions. Vous avez désormais les connaissances de base pour bien démarrer.

(Source des images : gallica.bnf.fr / BnF)

Clément Vincart
Ancien banquier, je gère aujourd’hui un portefeuille de plusieurs centaines de milliers d’euros en Bourse. Je vous aide à prendre en main vos finances et à placer votre épargne en toute autonomie.

🪶 Écrire un commentaire

Partager cet article

Envie d’aller plus loin ?

Télécharge gratuitement mon livre et découvre les 5 étapes pour placer ton épargne dès aujourd’hui

Vous voulez faire travailler votre argent ?

Recevez gratuitement ma méthode pour investir en toute autonomie :

  • Comment gagner 50 € en moyenne par jour avec la Bourse
  • Comment investir 300 € par mois peut se transformer en 1 265 772 €
  • Comment vous enrichir en pilote automatique en 10 minutes par mois

“Merci de partager tout ça gratuitement !!! Ton livre est une pépite ! Merci, ça m’a beaucoup aidée. Je vais me lancer !” – Chloé

“Merci pour ton livre, j’ai beaucoup apprécié.” – Gontran

C’est très bien fait merci beaucoup !” – Itachi

Mon parcours :

  • J’investis en Bourse depuis 2018. J’ai construit un PEA de 200 000 euros en tout juste 5 ans.
  • J’ai travaillé pendant 10 ans dans le secteur financier.
  • J’ai eu la chance de participer à 35 missions de conseil pour plusieurs banques privées en Europe.
  • Je suis diplômé du Master of Science in Finance de l’EBS et du Diplôme Grande École de l’EDHEC.

🔒 100 % sécurisé – vos données restent confidentielles et vous pouvez vous désinscrire à tout moment