La bourse est le lieu de rencontre entre les personnes qui souhaitent acheter des valeurs mobilières et celles qui veulent en vendre. Ces valeurs mobilières peuvent être des actions, des obligations, des parts de fonds ou encore des produits dérivés.

La bourse permet aux sociétés privées et publiques ainsi qu’à l’Etat de se financer auprès d’investisseurs privés et institutionnels.

D’OÙ VIENT LE NOM DE BOURSE ?

Le mot « bourse » apparaît au XIVème siècle à Bruges. Selon Jacques Heers, l’auberge de la famille Van den Burse est le lieu où on achète et vend du matin au soir un grand nombre de valeurs mobilières émises en différents pays. Les échanges se tiennent par la suite sur la place tout à côté de l’auberge. La bourse tient donc son nom du lieu où se tiennent les négociations d’achat et de vente de valeurs mobilières.

A cette époque le marché des valeurs mobilières est développé en Europe. Dans les villes d’Italie par exemple on négocie des parts de sociétés (des actions) ainsi que des titres de la dette publique (des obligations).

HISTOIRE DE LA BOURSE

Au XVIème siècle, la découverte du Nouveau Monde conduit au développement des empires coloniaux européens. On voit se créer les premières sociétés anonymes qui regroupent des capitaux énormes. Le commerce international se tourne progressivement vers les villes portuaires.

La première bourse de commerce voit le jour en Flandres à Anvers en 1531. Toute l’information des sociétés anonymes est centralisée à un seul endroit. C’est à la bourse de commerce qu’on achète et vend des parts de sociétés. Les entrepreneurs trouvent ainsi des financements auprès des investisseurs.

En 1566, l’Angleterre créé le Royal Stock-Exchange sur le modèle flamand. En 1694, la Bank of England (Banque d’Angleterre) facilite les investissements dans tous les secteurs de l’économie. La banque reçoit des dépôts, émet de la monnaie papier et accorde des crédit aux particuliers et à l’Etat. C’est le début du développement de la Cité de Londres qui devient le centre financier du pays en facilitant les échanges de parts de sociétés à l’échelle nationale.

La Bourse de Paris voit le jour en France en 1724. La légalisation du statut de société anonyme au cours du XIXè en France mais également en Grande Bretagne et en Allemagne permet au nombre croissant de grandes sociétés de se financer auprès des marchés boursiers. Les actions et les obligations deviennent alors les moyens de financement principaux des sociétés. En effet, sous le Second Empire en France, le patrimoine mobilier composé de parts de sociétés dépasse pour la première fois le patrimoine foncier.

Après 1870, la capitalisme industriel s’implante solidement dans les pays d’Europe occidentale et aux Etats Unis.

COMBIEN Y A T IL DE SOCIÉTÉS COTÉES EN FRANCE ET DANS LE MONDE ?

Le nombre de sociétés cotées en bourse diminue depuis 20 ans.

Fin 2019, l’OCDE estime que 41 000 sociétés sont cotées en bourse dans le monde pour un total de 80 000 milliards de dollars.

En 2019, Euronext cote 1 300 sociétés pour un total de 3 500 milliards d’euros de capitalisation boursière. Euronext Paris cote près de 930 sociétés.

Dans le monde, 57% des sociétés sont cotées dans une bourse asiatique et représentent ensemble 37% de la valeur globale de marché.

Les Etats Unis sont le marché le plus important avec 36% de la valeur globale de marché et seulement 10% des sociétés cotées dans le monde. En effet, près de la moitié des 100 plus grandes sociétés cotées dans le monde sont cotées sur le marché américain.

COMMENT FONCTIONNE LE MARCHÉ BOURSIER ?

La bourse ne se préoccupe pas du présent mais de l’avenir.

QUELLES SONT LES PRINCIPALES BOURSES DANS LE MONDE ?

En 2016, the Money Project estime que les 60 principales bourses dans le monde regroupent 69 000 milliards de dollars.

L’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie détiennent 93 % du marché mondial des actions. L’Amérique du Nord et l’Europe détiennent respectivement 40.6% et 19.5% du marché et l’Asie détient 33 %.

16 bourses dans le monde ont une capitalisation boursière supérieure à mille milliards de dollars. Ce groupe représente 87 % du marché mondial des actions.

La bourse de New York, le New York Stock Exchange, est de loin la plus importante avec une capitalisation boursière de 18 500 milliards de dollars soit 27 % du marché mondial des actions.

ENVIE D’ALLER PLUS LOIN ?

PAYS EMERGENTS : FAUT IL INVESTIR ?

Les pays émergents ne constituent pas un groupe homogène. En effet, les fournisseurs d'indices boursiers comme FTSE Russell, MSCI, ou encore S&P Dow Jones adoptent chacun leur propre définition.