Un compte titres est un compte avec lequel vous pouvez investir sur les marchés financiers (investir en bourse). Vos achats et vos ventes de titres financiers (actions, obligations, parts de fonds) sont enregistrés sur votre compte titres. On parle donc d’un compte titres puisque c’est le compte sur lequel sont enregistrés vos titres financiers.

COMMENT FONCTIONNE VOTRE COMPTE TITRES ?

Votre compte titres se divise en deux éléments, un compte espèces et un compte titres. Vous pouvez déposer et retirer de l’argent sur votre compte espèce associé à votre compte titres. Avec cet argent, vous pouvez investir sur les marchés financiers et vos investissements s’enregistrent sur votre compte titres.

Prenons un exemple. Comment faire si vous souhaitez investir 400 euros sur les marchés financiers ?

Premièrement vous faites un virement bancaire de 400 euros de votre compte courant vers votre compte titres. Votre argent part donc de votre compte courant et arrive dans le compte espèce associé à votre compte titres.

Deuxièmement, avec vos 400 euros désormais présents dans votre compte espèce associé à votre compte titres, vous investissez sur les marchés financiers. Vous achetez par exemple une action LVMH à 400 euros.

Votre argent présent sur votre compte espèce associé à votre compte titres est utilisé pour acheter une action LVMH. Cet achat s’enregistre sur votre compte titres : vous êtes désormais propriétaire d’une action LVMH que vous avez acheté 400 euros.

Votre compte espèce associé à votre compte titres est désormais vide et affiche 0 euros. Votre compte titres affiche une action LVMH achetée à 400 euros.

En sens inverse, comment faire si vous souhaitez vendre votre action et récupérer votre argent ?

Premièrement vous vendez votre action LVMH au prix de 400 euros. Les 400 euros de votre vente reviennent sur votre compte espèce associé à votre compte titres. Votre compte titres n’affiche alors aucune position, il est vide puisque vous avez vendu votre action. Votre compte espèce associé à votre compte titres affiche 400 euros.

Pour récupérer votre argent, il vous suffit de faire un virement de votre compte espèce associé à votre compte titres vers votre compte courant. Si vous avez gagné de l’argent avec cette opération d’achat puis de vente de votre action LVMH, vous payez des impôts à l’Etat sur l’argent que vous avez gagné.

COMBIEN PAYEZ VOUS D’IMPÔT AVEC VOTRE COMPTE TITRE ?

L’Etat français vous prélève 30% de vos gains (dividendes, coupons, plus values). C’est à dire que l’argent que vous gagnez avec vos achats et vos ventes (plus value) de titres financiers (actions, obligations, parts de fonds) ainsi que l’argent que vous gagnez avec vos dividendes et vos coupons est imposé par l’Etat français.

Le prélèvement forfaitaire unique (PFU) est un taux d’imposition de 30% de vos gains par l’Etat français. Ce taux se décompose en deux impôts:

  • 12,8 % d’impôt sur le revenu
  • 17,2 % de prélèvements sociaux

COMMENT OUVRIR VOTRE COMPTE TITRES ?

Vous pouvez ouvrir votre compte titre chez un intermédiaire financiers. Il peut s’agir d’une banque ou d’un courtier en ligne. Il peut vous être demandé de déposer une somme minimum d’argent pour ouvrir votre compte.

Calculez attentivement les différents frais que vous allez payer à votre intermédiaire financiers avant d’ouvrir votre compte titres.

En effet, pour chaque opération d’achat ou de vente sur les marchés financiers, votre banque ou votre courtier en ligne vous facture ce qu’on appelle des frais de courtage pour acheter et vendre des titres (actions, obligations, parts de fonds).

Par ailleurs, vous devez également payer des droits de garde ou encore des frais de virement chez certains intermédiaires.

Les banques facturent majoritairement des frais plus élevés que les courtiers en ligne. Avant d’ouvrir votre compte, estimez le nombre d’opérations que vous allez réaliser au cours d’une année et comparez les frais que vous allez payer aux différents intermédiaires financiers.

Ouvrez votre compte titres chez l’intermédiaire qui vous facture les frais les plus avantageux pour déployer votre stratégie d’investissement.

QUELS SONT LES TYPES DE COMPTE TITRES ?

Il existe trois types de compte titres:

  • Le compte titres individuel : il s’agit d’un compte ouvert à votre nom. Vous seul prenez les décisions d’investissement ;
  • Le compte titres « joint entre époux » ou « joint pacs » : il s’agit d’un compte ouvert à votre nom et à celui de votre conjoint. Votre conjoint et vous même prenez les décisions d’investissement ;
  • Le compte titres « en indivision » il s’agit d’un compte ouvert au nom de plusieurs personnes. Chaque personne peut prendre des décisions d’investissement.

COMMENT TRANSFÉRER VOTRE COMPTE TITRES ?

Vous pouvez transférer votre compte titres d’un intermédiaire financier vers un autre. Le plus souvent, vous réalisez un transfert parce qu’un intermédiaire vous propose des frais inférieurs à un autre.

Demandez à votre intermédiaire financier la procédure à suivre pour transférer votre compte titres vers un nouvel établissement. Il s’agit pour la majorité des cas de remplir un simple formulaire de transfert de portefeuille. Le transfert de votre compte titres vers le nouvel établissement prend plusieurs semaines.

Dans de nombreux cas, votre nouvel intermédiaire financier vous rembourse les frais de transfert pour vous encourager à franchir le pas.

COMMENT FERMER VOTRE COMPTE TITRES ?

Pour fermer votre compte titres vous devez vendre tous les titres (actions, obligations, parts de fonds) qui sont enregistrés sur votre compte. En vendant tous vos titres, l’argent qui était investi dans les titres est transféré sur le compte espèce associé à votre compte titres. Si vous ne vendez pas vos titres, votre intermédiaire le fera pour vous et vous fera payer des frais pour ce service.

Une fois vos titres vendus et votre argent revenu sur le compte espèce associé à votre compte titres, vous pouvez transférer votre argent de votre compte titres vers un compte courant. Vous devez alors payer à l’Etat français l’impôt de 30% sur vos gains.

Vous pouvez également transférer vos titres vers un nouveau compte titres pour fermer votre compte actuel.

Dans les deux cas vous devez formuler une demande de clôture de compte à votre intermédiaire financier. Votre demande est formulée en général par écrit et communiquée à votre intermédiaire par lettre envoyée en recommandé avec accusé de réception

COMPTE TITRES OU PLAN D’ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) ?

Commencez par ouvrir un Plan d’Epargne en Actions (PEA) si vous souhaitez investir en bourse. Plus tôt vous ouvrez votre PEA, plus vite vous profiterez des avantages de cette enveloppe fiscale.

Votre PEA est une compte titres qui présente un avantage fiscal et un plafond de versement.

Voici les principales différences entres un compte titres et un PEA :

Compte Titres

  • Vous pouvez ouvrir autant de Compte Titres que vous le souhaitez
  • Vous pouvez versez autant d’argent que vous le souhaitez
  • Vous payez à l’Etat 30% d’impôt sur l’agent que vous gagner
  • Vous pouvez transmettre votre Compte Titres comme donation

Plan d’Epargne en Actions (PEA)

  • Vous pouvez ouvrir un seul PEA
  • Vous pouvez verser jusqu’à 150 000 euros
  • Vous payez à l’Etat 17,2% d’impôt sur l’agent que vous gagner si votre PEA a plus de 5 ans
  • Vous ne pouvez pas transmettre votre PEA comme donation

COMMENT TRANSMETTRE VOTRE COMPTE TITRES ?

Vous pouvez transmettre votre compte titres à la personne de votre choix en formulant une demande de transfert à votre intermédiaire financier. Votre banque ou votre courtier transfert alors votre compte titres à la personne et peut vous facturer des frais pour cette opération.

La valeur de votre compte titres est alors calculée à la date du jour de la donation.

La personne qui reçoit votre compte titres doit déclarer ce transfert au centre des impôts en remplissant le formulaire n°2735. La personne pourra également payer des éventuels droits de succession si le montant est supérieur aux abattements applicables aux donations.

SOURCES

ENVIE D’ALLER PLUS LOIN ?

PAYS EMERGENTS : FAUT IL INVESTIR ?

Les pays émergents ne constituent pas un groupe homogène. En effet, les fournisseurs d'indices boursiers comme FTSE Russell, MSCI, ou encore S&P Dow Jones adoptent chacun leur propre définition.