Un fonds d’investissement regroupe l’argent de plusieurs personnes pour l’investir dans des sociétés, dans l’immobilier ou encore dans des matières premières.

Vous pouvez acheter et vendre des parts de fonds.

En France, le Code Monétaire et Financier utilise le terme d’Organismes de Placement Collectif (OPC) pour désigner les fonds d’investissement.

Les OPC regroupent à la fois les Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) et les Fonds d’Investissement Alternatifs (FIA).

Des sociétés de gestion d’actifs créé et gèrent les fonds d’investissement.

L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) agrée les sociétés de gestion en France et autorise la création et la commercialisation de leurs fonds d’investissement.

QU’EST CE QU’UN OPC ?

Un Organismes de Placement Collectif (OPC) est un fonds d’investissement. Des sociétés de gestion d’actifs créé et gèrent les OPC.

COMMENT FONCTIONNENT LES FONDS D’INVESTISSEMENT ?

Quand plusieurs personnes mettent en commun leur argent, elle créent ce qu’on appelle un fonds. Quand l’argent de ce fonds est utilisé pour investir, on parle alors d’un fonds d’investissement.

POURQUOI INVESTIR DANS DES FONDS D’INVESTISSEMENT ?

Un fonds d’investissement ou Organismes de Placement Collectif (OPC) rassemble l’argent d’un grand nombre de personnes. En mettant en commun leur argent dans un fonds, les investisseurs peuvent acheter de plus grandes quantités de titres et accéder à des produits auxquels ils n’auraient pas accès de manière individuelle.

Un fonds d’investissement réduit les coûts pour chaque investisseur.

QU’EST CE QUE LA VALEUR LIQUIDATIVE D’UN FONDS ?

La valeur liquidative d’un fonds est le prix d’une part d’un fonds d’investissement. C’est le prix que vous payez pour acheter une part du fonds. C’est également l’argent que vous recevez quand vous vendez votre part du fonds.

La valeur liquidative est égale à la valeur globale de l’actif net du fonds divisée par le nombre de parts du fonds.

La société de gestion d’actifs est responsable du calcul et de la publication de la valeur liquidative du fonds.

Le prospectus du fonds définit la fréquence de calcul et de publication de la valeur liquidative.

Les sociétés qui gèrent des FCP et ses SICAV de plus de 80 millions d’euros publient chaque jour leur valeur liquidative.

La banque dépositaire contrôle la valeur liquidative du fonds.

COMMENT INVESTIR DANS DES FONDS D’INVESTISSEMENT ?

Vous pouvez investir dans des fonds d’investissement en utilisant votre compte titres, votre Plan d’Epargne en Action. Vous pouvez acheter des parts de fonds en passant un ordre d’achat à votre courtier en bourse.

Vous pouvez également acheter des parts de fonds via votre contrat d’assurance vie multi-supports avec des unités de compte.

QUELS SONT LES TYPES DE FONDS D’INVESTISSEMENT ?

Deux principales familles d’Organismes de Placement Collectif (OPC) existent en France : les Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) et les Fonds d’Investissement Alternatifs (FIA).

ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF EN VALEURS MOBILIÈRES (OPCVM)

Les OPCVM peuvent être constitués sous deux formes juridiques : les Société d’Investissement à CApital Variable (SICAV) et les Fonds commun de placement (FCP).

Les OPCVM sont commercialisés dans toute l’Union Européenne.

La Directive Européenne UCITS 4 encadre les OPCVM.

FONDS D’INVESTISSEMENT ALTERNATIFS (FIA)

Les Fonds d’Investissement Alternatifs regroupent l’argent de plusieurs investisseurs pour l’investir conformément à la politique d’investissement du fonds.

Les FIA sont commercialisé en France et représentent 3/4 des fonds d’investissements.

La Directive Européenne 2011/61/UE sur les gestionnaires de Fonds d’Investissement Alternatifs (AIFM) créée un cadre réglementaire harmonisé en Europe pour les société de gestion de fonds alternatifs.

La Directive AIFM vous protège en tant qu’investisseur et épargnant.

QUELLES DIFFERENCES ENTRE UN OPCVM ET UN FIA ?

OPCVM

  • Directive Européenne UCITS 4
  • Bénéficie d’un passeport européen
  • Commercialisé dans toute l’Union Européenne

FIA

  • Directive Européenne AIFM
  • Ne bénéficie pas d’un passeport européen
  • Commercialisé en France

SOCIÉTÉ D’INVESTISSEMENT A CAPITAL VARIABLE (SICAV)

Une SICAV est une personne morale. Elle émet des actions au fur et à mesure des demandes de souscription. Quand vous achetez une part du fonds, vous devenez actionnaire de la SICAV.

Une société de gestion d’actifs s’occupe de la gestion financière.

Une SICAV n’est pas cotée en bourse.

FONDS COMMUN DE PLACEMENT (FCP)

Une société de gestion d’actifs créé et gère un FCP. La société de gestion gère l’argent dans l’intérêt des personnes qui ont acheté des parts du fonds.

QUELLES DIFFERENCES ENTRE UNE SICAV ET UN FCP ?

SICAV

FCP

QUELLES RÉGLEMENTATION POUR LES FONDS D’INVESTISSEMENT ?

La Direction de la Gestion d’Actifs au sein de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) délivre un agrément avant la commercialisation des OPCVM, qu’ils soient constitués sous forme de Fonds commun de placement (FCP) ou de Société d’investissement à capital variable (SICAV).

L’AMF délivre également un agrément avant la commercialisation des Fonds d’Investissement Alternatifs suivants:

  • Fonds d’Investissement à Vocation Générale (FIVG)
  • Fonds de Fonds Alternatifs (FFA)
  • Fonds de Capital Investissement (FCPR, FCPI et FIP)
  • Fonds d’Epargne Salariale (FES)
  • Organismes de Placement Collectif en Immobilier (OPCI)
  • Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI)
  • Sociétés d’Epargne Forestière (SEF)
  • Sociétés d’Investissement à Capital Fixe (SICAF)
  • Fonds Professionnels à Vocation Générale (FPVG)
  • Fonds Professionnels Spécialisés (FPS), y compris les Sociétés de Libre Partenariat (SLP)
  • Fonds Professionnels de Capital Investissement (FPCI)
  • Organismes Professionnels de Placement Collectif Immobilier (OPPCI)
  • Organismes de financement, qui regroupe les organismes de titrisation et les organismes de financement spécialisé :

QUELS SONT LES FONDS OUVERTS A DES INVESTISSEURS NON PROFESSIONNELS ?

En tant qu’investisseur privé, vous pouvez acheter des parts dans les fonds suivants :

  • Fonds d’Investissement à Vocation Générale (FIVG) :
  • Fonds de Fonds Alternatifs (FFA) : la société de gestion investit dans un portefeuille de fonds alternatifs.
  • Fonds de Capital Investissement (FCPR, FCPI et FIP) :
    • Fonds Commun de Placement à Risques (FCPR) : la société de gestion investit au moins 50 % de l’argent du fonds dans des titres de sociétés non cotées en bourse. Vous ne payez à l’Etat français que les cotisations sociales de 17,2% sur vos gains si vous investissez votre argent dans le fonds plus de 5 ans.
    • Fonds Commun de Placement dans l’Innovation (FCPI) : la société de gestion investit au moins 60 % de l’argent du fonds dans titres de sociétés innovantes non cotées en bourse. Vous ne payez à l’Etat français que les cotisations sociales de 17,2% sur vos gains si vous investissez votre argent dans le fonds plus de 5 ans.
    • Fonds d’Investissement de Proximité (FIP) : la société de gestion investit au moins 70 % de l’argent du fonds dans titres de sociétés régionales non cotées en bourse dont 40 % à l’occasion d’une augmentation de capital et au moins 40 % dans de jeunes entreprises de moins de 8 ans. Vous ne payez à l’Etat français que les cotisations sociales de 17,2% sur vos gains si vous investissez votre argent dans le fonds plus de 5 ans.
  • Fonds d’Epargne Salariale (FCPE et SICAVAS) : Vous ne pouvez acheter des parts que si vous êtes salarié ou ancien salarié de l’entreprise.
  • Organisme de Placement Collectif Immobilier (OPCI) : la société de gestion investit au moins 60% de l’argent dans des actifs immobiliers, entre 0 et 30% dans titres financiers (actions, obligations, parts de fonds) et conserve 10% de liquidités.

QUELS SONT LES FONDS OUVERTS A DES INVESTISSEURS PROFESSIONNELS ?

  • Fonds Professionnels à Vocation Générale (FPVG) :
  • Organismes Professionnels de Placement Collectif Immobilier (OPPCI) :
  • Fonds Professionnels Spécialisés, y compris les sociétés de libre partenariat (FPS) :
  • Organismes de Financement Spécialisé (OFS) : la société de gestion investit dans tout type d’instruments financiers, de créances, ou encore de biens qui répondent aux conditions de l’article L. 214-154 du code monétaire et financier.
  • Fonds Professionnels de Capital Investissement (FCPI) : la société de gestion investi l’argent du fonds pour au moins 50 % dans des titres de sociétés non cotées en bourse.

QU’EST CE QUE LE DOCUMENT D’INFORMATION CLÉ POUR L’INVESTISSEUR (DICI) ?

Le Document d’Information Clé pour l’Investisseur (DICI) est un document standard qui vous informe de manière claire, exacte et non trompeuse sur les caractéristiques d’un fonds d’investissement également appelé Organismes de Placement Collectif (OPC).

Ce document est obligatoire pour tous les fonds d’investissement commercialisés en Europe.

Il s’agit d’un document de 2 à 3 pages. Son format volontairement succinct vous aide à comparer les différents fonds français ou européens.

Le document présente le niveau de risque du fonds sur une échelle allant de 1 à 7, du risque le plus faible au plus élevé.

Vous pouvez prendre connaissance des frais courants réellement prélevés par la société de gestion du fonds l’année précédente ainsi que les frais d’entrée maximaux (négociables) et les éventuels frais de sortie. Les frais courants regroupent les différents frais de gestion et de fonctionnement du fonds d’investissement.

Le DICI a pour objectif de vous aider à prendre votre décision d’investissement.

La base GECO met à votre disposition tous les DICI des fonds commercialisés en Europe.

L’Autorité des Marchés Financiers a publié un très bon guide pour vous informer sur le document d’information clé pour l’investisseur (DICI)

QUELS SONT LES FRAIS DES FONDS D’INVESTISSEMENT ?

  • les frais d’entrée et de sortie, payés lors de la souscription et du rachat
  • les frais courants, qui représentent l’ensemble des frais de fonctionnement et de gestion de l’OPC,
  • éventuellement la commission de superformance qui, dans certains cas, rémunère la société de gestion lorsqu’elle dépasse un objectif préalablement fixé.

QUELLES SONT LES CATÉGORIES DE FONDS D’INVESTISSEMENT ?

L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) classe les fonds d’investissement en 6 catégories. L’AMF regroupe les fonds d’investissement en fonction des actifs dans lesquels l’argent du fonds est investi.

Fonds Monétaire

La société de gestion qui gère le fonds place l’argent à courte durée. Concrètement la société achète des titres de créance négociables (TCN). Il peut s’agir d’obligations d’Etat appelées également bons du Trésor, de certificats de dépôt émis par des banques ou encore de billets de trésorerie émis par des entreprises.

Les taux d’intérêt à court terme définissent le rendement des fonds monétaires.

Ces fonds sont généralement sans risque.

Fonds Obligataire

La société de gestion investit dans des obligations.

Ces fonds sont généralement peu risqués.

Fonds Action

La société de gestion investit dans des actions.

Ces fonds sont généralement risqués si vous investissez à court terme.

Fonds Alternatif

La société de gestion investit plus de 10% de l’argent du fonds dans des actions ou des parts de fonds d’investissement étrangers ou d’OPCVM français qui déploient des stratégie de gestion alternative.

Ces fonds sont généralement risqués.

Fonds à formule

Tous les établissements bancaires offrent des fonds à formule. Prenons par exemple les fonds de Crédit Agricole, Société Générale ou encore BNP.

La souscription est limitée dans le temps. Vous avez jusqu’à une certaine date pour acheter des parts du fonds. Il s’agit des fameuses « offres du moment » ou encore des « sélections d’opportunités ».

Vous connaissez à l’avance la durée de l’investissement. Vous vous engagez par exemple pour 6 ans. Au bout de 6 ans, la société de gestion calcule selon une formule la somme d’argent à vous rembourser. C’est la raison pour laquelle on parle d’un fonds à formule.

La formule dépend souvent d’un indice ou d’un panier d’actions.

Ces fonds sont généralement risqués et comportent souvent des frais de gestion monstrueux.

Fonds diversifié

La société de gestion investit dans différents marchés comme les actions ou les obligations.

Ces fonds sont moyennement risqués.

SOURCES