Euro numérique - mabouledeneige.fr

La Banque Centrale Européenne (BCE) publie un rapport en octobre 2020 concernant le lancement potentiel d’un euro numérique.

L’euro numérique est une monnaie électronique qui permet aux particuliers comme aux entreprises de payer leurs achats quotidiens rapidement, facilement et en toute sécurité.

Toutefois, cet euro numérique ne remplace pas les pièces et les billets. Il est un moyen de paiement supplémentaire.

QU’EST CE QUE L’EURO NUMÉRIQUE ?

L’euro numérique, ou digital euro en anglais, est une forme électronique de monnaie de banque centrale, accessible à tous, c’est à dire aux ménages comme aux entreprises.

Cet euro numérique rendrait les paiements quotidiens plus rapides, plus faciles et plus sûrs. Il s’agirait d’un moyen de paiement gratuit, simple, universellement accepté, sans risque et crédible.

L’euro numérique cohabiterait avec les euros sous forme de pièces et les billets sans les remplacer. Un euro numérique aurait la même valeur qu’une pièce de un euro.

Vous auriez alors le choix entre payer avec des espèces ou des euros numériques. Les paiements en euro numériques se feraient via votre smartphone ou une carte à puce.

L’euro numérique s’inscrira en conformité avec la Directive sur les services de paiements (DSP2) pour vous garantir une authentification sûre et et un stockage sécurisé de vos données à caractère personnel. Par ailleurs, la Directive n’autorise aucun paiement sans votre consentement.

Ainsi, l’euro numérique, s’il est introduit, respectera la vie privée et sera gratuit. Il facilitera les paiements numériques partout dans la zone euro.

POURQUOI L’EURO NUMÉRIQUE ?

Le groupe de travail de l’Eurosystème identifie plusieurs cas qui conduiraient la Banque Centrale Européenne à émettre un euro numérique :

  • une forte diminution du recours aux espèces dans la zone euro
  • une hausse de la demande de paiements électroniques dans la zone euro
  • une large utilisation de la monnaie numérique émise par des banques centrales extérieures à la zone euro
  • le lancement, à l’échelle internationale, de moyens de paiement privés tels que des cryptomonnaies qui soulèveraient des questions prudentielles et menaceraient la stabilité financière et la protection des consommateurs

Formulé autrement, l’euro numérique permettrait de faire face à une éventuelle désaffection des Européens pour les espèces et à l’utilisation de moyens de paiement numériques étrangers.

Ensuite, cet euro numérique soutiendrait la numérisation de l’économie européenne et stimulerait l’innovation dans le domaine des paiements de détail.

Enfin, l’euro numérique contribuerait à souveraineté financière de l’Union économique et monétaire de l’Union européenne et renforcerait le rôle international de l’euro.

Euro numérique - BCE - mabouledeneige.fr

QUELLES DIFFERENCES ENTRE L’EURO NUMÉRIQUE ET LES CRYPTO-ACTIFS ?

L’euro numérique serait comparable au Bitcoin ou à la monnaie Diem de Facebook mais il s’agirait une monnaie officielle.

A la différence de crypto-actifs tels que les stablecoins par exemple, l’euro numérique vise à inspirer autant de confiance que les espèces puisqu’il sera également garanti par une banque centrale.

Les crypto-actifs diffèrent fondamentalement de la monnaie de banque centrale. En effet, le prix des crypto-actifs est volatile car ils n’ont aucune valeur intrinsèque et ne sont pas garantis par une institution fiable.

QUELS SONT LES PROCHAINES ÉTAPES ?

Le Conseil des gouverneurs n’a pas encore décidé si l’euro numérique sera lancé ou non.

Le 12 octobre 2020, l’Eurosystème a lancé une consultation auprès des citoyens, du monde universitaire, du secteur financier et des autorités publiques pour évaluer les besoins, les attentes et les craintes liées au lancement de l’euro numérique.

Cette consultation a recueilli plus de 8 000 réponses lors de sa clôture le 21 janvier 2021. Il s’agit d’un record de participation du public ce qui montre le grand intérêt que portent les citoyens et les entreprises à la définition d’un euro numérique.

La Banque Centrale Européenne publiera les résultats de la consultation au printemps 2021. Les premières analyses des résultats mettent en lumière l’importance que les répondants portent à la confidentialité des paiements.

Le 14 mai 2020, la Banque de France a expérimenté avec succès l’utilisation d’une monnaie numérique de banque centrale (MNBC) afin de régler des titres financiers numériques émis par Société Générale Forge avec une blockchain développée par les équipes de Banque de France.

Le 17 décembre 2020, la Banque de France a expérimenté une nouvelle fois avec succès la souscription et le rachat d’une monnaie numérique de banque centrale (MNBC) avec la société IZNES.

Il s’agissait pour des investisseurs de souscrire et de racheter des parts de fonds monétaire sur une blockchain privée pour un montant global supérieur à 2 millions d’euros. La monnaie numérique de banque centrale émise sur la blockchain a permis de simuler les règlements en espèces.

Le Conseil des gouverneurs décidera mi 2021 du lancement de l’euro numérique suite aux résultats de la consultation et des expérimentations pratiques.

GOUVERNER C’EST PRÉVOIR

La Banque Central Européenne est attentive à l’évolution des habitudes de paiement des Européens. Si les espèces étaient hier encore la manière la plus simple de payer instantanément, les Européens paient aujourd’hui de plus en plus sans espèces et sans contact.

Le volume des paiements en espèces est passé de 79 % en 2016 à 73 % en 2019. Sur la même période, le volume des paiements par carte est passé de 19 % à 24 %. Les cartes et les solutions de paiement électronique dominent les achats en ligne qui ont par ailleurs doublé au cours des 6 dernières années.

Avec l’euro numérique, la Banque Central Européenne entend prendre les devants et se préparer à la nécessité d’émettre une monnaie numérique de banque centrale en réponse aux initiatives privées ou étrangères telles que la monnaie Diem de Facebook.

Fabio Panetta, membre du directoire de la BCE et président du groupe de travail déclare que « l’euro est une réussite : c’est une monnaie dans laquelle les Européens ont confiance. Nous devons maintenant nous assurer que notre monnaie est prête pour l’avenir. L’inaction n’est pas une option. »

ENVIE D’ALLER PLUS LOIN ?

FORTUNEO

QUI EST FORTUNEO ? Fortuneo est une banque en ligne française lancée en 2000 par Crédit Mutuel Arkéa. La banque vous propose entre autres des services de