Tu veux commencer à investir ton argent et tu te demandes ce qu’est une assurance vie ?

Dans cet article, je t’explique ce qu’est une assurance vie.

Tu vas apprendre :

  • Qu’est ce qu’une assurance vie ?
  • Comment fonctionne une assurance vie ?
  • Quels sont les avantages et les inconvénients d’une assurance vie ?

A la fin de cet article, l’assurance vie n’aura plus de secret pour toi.

C’est parti.

1 – Une assurance vie, c’est quoi ? (définition)

Une assurance vie est un contrat entre ton assureur et toi.

Tu t’engages à verser des sommes d’argent à ton assureur.

De son côté, ton assureur s’engage à verser à l’avenir une somme d’argent en une ou plusieurs fois à toi ou aux personnes que tu choisis.

On parle d’un capital quand ton assureur verse une somme d’argent en une fois.

On parle d’une rente quand ton assureur verse une somme d’argent en plusieurs fois.

Les personnes que tu choisis sont les bénéficiaires du contrat.

L’idée c’est que tu confies ton épargne à ton assureur et ton assureur verse une somme d’argent à un ou des bénéficiaires quand se produit un événement lié à ta vie.

Par ailleurs, ton assureur place ton épargne entre ton premier versement d’argent et le moment où un événement se produit.

C’est pour cette raison qu’on présente souvent l’assurance vie comme un placement bien qu’elle soit avant tout une assurance.

Autrement dit, l’assurance vie est une manière indirecte d’investir ton épargne en Bourse.

Les différentes assurances :

Tu as le choix entre trois contrats d’assurance :

  • Contrat en cas de vie (assurance vie) : ton assureur verse une somme d’argent à toi ou à tes bénéficiaires si tu es en vie à la fin du contrat ou à tes bénéficiaires si tu meurs avant la fin du contrat ;
  • Contrat en cas de décès (assurance décès) : ton assureur verse une somme d’argent aux bénéficiaires si tu décèdes avant une certaine date ;
  • Contrat mixte vie et décès (assurance vie mixte) : ton assureur te verse une somme d’argent si tu es en vie à la fin du contrat ou à tes bénéficiaires si tu meurs avant la fin du contrat.

Les différents placements de l’assurance vie :

Ensuite, ton assureur confie l’argent que tu verses sur ton assurance vie à une société de gestion de portefeuille.

La société de gestion peut placer ton épargne dans deux catégories de fonds d’investissement :

  • Les fonds en euros : ton épargne sert à acheter majoritairement des obligations d’États et de sociétés et dans une moindre mesure des actions et de l’immobilier ;
  • Les fonds d’investissement : ton épargne sert à acheter des actions et des obligations. On parle aussi d’unités de compte.

Un fonds d’investissement rassemble l’argent de plusieurs investisseurs pour acheter des actions ou des obligations.

L’idée c’est qu’en achetant une part du fonds, tu achètes en une seule fois un groupe d’actions ou d’obligations.

Pour continuer, ton assureur garantit que la somme d’argent que tu places dans les fonds en euros ne diminue pas.

On parle d’un capital garanti ou d’une garantie en capital.

Autrement dit, tu ne peux pas récupérer moins d’argent que tu en as versé.

A l’opposé, ton assureur ne garantit pas les sommes d’argent que tu places dans les fonds d’investissement.

On parle d’un capital non garanti.

Enfin, un fonds en euros ou fonds euros affiche en euro la somme d’argent que tu as placé dans le fonds.

Les fonds d’investissement ou unités de compte affichent le nombre de parts de fonds que tu as acheté avec ton épargne.

La gestion de l’assurance vie

Tu peux choisir entre deux formes de gestion de ton épargne :

  • La gestion libre : tu choisis quelles parts de fonds tu veux acheter pour placer ton argent ;
  • La gestion pilotée, déléguée ou sous mandat : tu laisse la société de gestion décider pour toi comment placer ton argent.

Après, tu peux acheter uniquement des parts de fonds en euros.

On parle de contrats monosupport.

Tu peux aussi acheter à la fois des parts de fonds en euros et des parts de fonds d’investissement.

On parle alors de contrats multisupports.

Ensuite, tu peux changer d’avis en cours de route. Tu peux par exemple vendre une partie de tes parts de fonds en euros pour acheter des parts de fonds d’investissement.

On parle d’un arbitrage.

La fiscalité de l’assurance vie

Enfin, tu payes moins d’impôts sur tes gains quand tu conserves ton assurance vie plus de 8 ans.

Tu bénéficies alors de 2 avantages :

  • Un abattement annuel de 4 600 € : tu peux retirer chaque année jusqu’à 4 600 € de gains de ton assurance vie sans payer d’impôt ;
  • Tu payes 7,5 % d’impôt sur le revenu au lieu de 12,8 % sur tes versements inférieurs à 150 000 €.

Tu peux faire un rachat total, c’est-à-dire retirer tout l’argent de ton assurance

Tu peux également faire un rachat partiel pour retirer une partie de ton argent.

Pour finir, ton assureur peut te proposer une avance sur ton contrat. Ton assureur te prête alors de l’argent avec un taux d’intérêt. Ça te permet d’emprunter de l’argent à ton assureur sans retirer d’argent de ton assurance.

En résumé :

  • assuré = personne couverte par le contrat d’assurance
  • souscripteur = contractant = personne qui signe le contrat d’assurance
  • versements = primes = cotisations = l’argent que tu verses
  • bénéficiaire = personne à qui l’assureur verse l’argent
  • support = fonds d’investissement
  • unité de compte = part de fonds d’investissement
  • gestion libre = tu décides toi-même quels parts de fonds acheter avec ton épargne
  • gestion déléguée = gestion pilotée = gestion sous mandat = tu confies la gestion de ton épargne à la société de gestion
  • rachat = retrait d’argent
  • capital = somme d’argent que tu reçois en une seule fois
  • rente = somme d’argent que tu reçois en plusieurs fois
  • dénouement du contrat = tu retires tout l’argent de ton assurance vie ou tu décèdes

Voyons maintenant comment fonctionne une assurance vie.

2 – L’assurance vie, comment ça marche ?

Pour faire simple, voici comment fonctionne une assurance vie :

  • Tu signes ton contrat d’assurance et tu commences à verser de l’argent à ton assureur ;
  • Ton assureur confie ton épargne à une société de gestion de portefeuille ;
  • La société de gestion achète des parts de fonds d’investissement avec ton argent, c’est-à-dire qu’elle place ton épargne ;
  • À la fin du contrat ou à ton décès, ton assureur verse de l’argent à toi ou à tes bénéficiaires.

Et maintenant ?

J’espère que tu as pris autant de plaisir à me lire que j’en ai pris à t’écrire.

Tu peux bien entendu me poser tes questions en commentaire.

A bientôt,

Clément

Laisse un commentaire

Partage cet article

Tu veux apprendre à investir en Bourse ?

Reçois gratuitement mon livre :

  • 5 étapes simples pour les débutants ;
  • Comment gagner près de 10 % par an ;
  • Gère tes investissements en 5 minutes par mois.
Comment investir en Bourse

Ton adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En t’inscrivant, tu recevras des articles, des vidéos, des podcasts et des offres commerciales sur l’éducation financière. Clique ici pour lire la politique de vie privée. Tu peux te désinscrire à tout moment.