Sommaire

Comment fonctionne un compte titres ? Le compte titres est le compte de base pour investir en Bourse.

On l’appelle compte titres ordinaire, compte d’instruments financiers, compte bourse ou encore compte de trading.

Tous ces noms désignent une seule et même chose : le compte titres.

Dans cette vidéo, tu vas apprendre comment marche un compte titres, combien tu gagnes après avoir payé tes impôts et enfin on verra comment bien choisir où ouvrir ton compte titres.

Le compte titres, comment ça marche ?

Commençons par voir comment fonctionne un compte titres.

Le compte titres te permet d’acheter et de vendre absolument tout ce qui se négocie en Bourse.

Autrement dit, c’est le compte avec lequel tu peux tout acheter.

C’est-à-dire des actions, des obligations, des parts de fonds d’investissement, y-compris des ETF et enfin des produits dérivés.

Pour faire simple, acheter une action c’est aider une société à grandir avec ton argent. Et acheter une obligation c’est prêter ton argent à un État ou une société.

Ensuite, un fonds d’investissement te permet d’acheter un groupe d’actions ou d’obligations en une seule fois. De son côté, un produit dérivé sert à parier sur la hausse ou la baisse du prix d’une action par exemple.

Le compte espèces et le compte titres

En pratique, le compte titres regroupe 2 comptes : un compte espèces où tu déposes et retires ton argent et un compte titres où on conserve ce que tu as acheté.

Pour commencer, tu ouvres un compte chez un courtier en Bourse. Ton courtier est l’intermédiaire qui te permet d’acheter et de vendre quelque chose en Bourse.

Ensuite, tu verses de l’argent sur ton compte en faisant un virement bancaire. Tu verses 100 € par exemple.

Après, tu demandes à ton courtier de t’acheter quelque chose en Bourse. Imaginons que tu lui demandes de t’acheter 10 actions.

Ton courtier va alors chercher sur le marché un vendeur prêt à te céder des actions au prix que tu demandes.

Une fois que ton courtier a trouvé un vendeur, il utilise l’argent disponible sur ton compte espèces pour acheter les actions.

La transaction terminée, ton courtier conserve les 10 actions sur ton compte titres.

En sens inverse, quand tu demandes à ton courtier de vendre quelque chose, il dépose l’argent de la vente sur ton compte espèces.

Tu peux alors retirer l’argent de ton compte titres en faisant un virement vers ton compte bancaire.

Un compte pour conserver tes titres

Les actions, les obligations et les parts de fonds d’investissement sont des titres financiers. On parle d’un compte titres parce que c’est le compte avec lequel tu achètes et tu vends des titres.

Concrètement, voilà à quoi ressemble un compte-titres chez le courtier Bourse Direct.

On retrouve les espèces en bleu. C’est l’argent disponible sur ton compte espèces avec lequel tu peux acheter des titres.

En orange, ce sont les titres. C’est la valeur de tout ce que tu as acheté en Bourse. Autrement dit, le prix actuel de tous tes titres.

Si tu ajoutes l’argent de ton compte espèces à la valeur de tes titres, tu obtiens la valeur totale de ton compte titres.

Le compte titres n’a pas de plafond de versement. C’est-à-dire que tu peux déposer autant d’argent que tu veux sur ton compte.

Après, tu peux revendre ce que tu as acheté quand tu veux. Autrement dit, tu peux récupérer ton argent à tout moment.

Tu peux acheter des actions et les revendre dans la journée comme tu peux acheter des actions et les conserver 20 ans sur ton compte.

Combien tu gagnes avec un compte titres (fiscalité)

Voyons maintenant combien tu gagnes avec un compte titres.

Dès que tu gagnes de l’argent en Bourse, tu dois en reverser une partie aux impôts.

Et tu as deux manières de gagner de l’argent en Bourse :

D’un côté, tu peux recevoir des dividendes de tes actions ou des intérêts de tes obligations.

Les dividendes sont une partie des bénéfices que peut te verser une société et les intérêts sont les sommes que te verse un État ou une société quand tu lui prêtes de l’argent.

D’un autre côté, tu gagnes également de l’argent en Bourse quand tu revends quelque chose plus cher que tu l’as achetée. On parle alors d’une plus-value.

Tu peux donc gagner plus ou moins d’argent avec ton compte titres. Tout dépend de ce que tu décides d’acheter et de vendre.

Dans la plupart des cas, le courtier chez qui tu as ouvert ton compte titres s’occupe de déclarer pour toi aux impôts l’argent que tu as gagné en Bourse.

Tu reçois alors ta déclaration de revenus préremplie avec les informations qu’a transmises ton courtier.

Celui-ci t’envoie chaque année un document qui récapitule sa déclaration aux impôts, on l’appelle l’Imprimé Fiscal Unique.

Toutefois, si tu ouvres un compte titres chez un courtier étranger comme Degiro par exemple, le plus souvent c’est à toi de déclarer tes gains aux impôts.

Choisir entre le PFU et le barème progressif

Ensuite, l’administration fiscale prélève jusqu’à 30 % de l’argent que tu gagnes. Il s’agit du Prélèvement Forfaitaire Unique qui regroupe 2 impôts : l’impôt sur le revenu et les prélèvements sociaux.

C’est-à-dire que si tu gagnes 100 € en Bourse, tu dois reverser 30 € aux impôts.

Dans certains cas, tu as la possibilité de choisir le barème progressif de l’impôt sur le revenu pour payer moins de 30 %.

Pour faire ton choix, il faut regarder quel est ton taux marginal d’imposition. C’est-à-dire dans quelle tranche de revenus tu te places quand tu additionnes tout ce que tu as gagné.

Si tes revenus te placent dans les 2 premières tranches, tu paies moins d’impôts en adoptant le barème progressif.

Tu peux choisir entre le prélèvement forfaitaire unique ou le barème progressif au moment où tu déclares tes revenus.

Comment bien choisir où ouvrir ton compte titres

Pour finir, voyons comment bien choisir où ouvrir ton compte titres.

Tout le monde peut ouvrir un compte titres. Il n’y a pas de limite d’âge.

Un mineur peut avoir un compte titres. Toutefois, c’est son représentant légal qui l’ouvre et le gère pour lui.

Tu peux ouvrir autant de comptes titres que tu veux.

Pour continuer, tu ouvres un compte titres chez un courtier en Bourse.

Un courtier peut être une banque traditionnelle, une banque en ligne ou un courtier en ligne.

La banque Crédit Mutuel, la banque en ligne Boursorama Banque ou le courtier en ligne Degiro te permettent tous d’ouvrir un compte titres pour investir ton épargne en Bourse.

Les offres de courtiers

Ensuite, tu dois ouvrir un compte chez un courtier qui répond à tes besoins.

Par exemple, si tu veux acheter et vendre des actions de sociétés américaines comme Apple ou Tesla, tu dois ouvrir un compte chez un courtier qui te permet de le faire.

En effet, chaque courtier propose des services différents. Certains te permettent d’acheter des actions à la Bourse de Paris et à la Bourse de New York quand d’autres te permettent d’acheter des actions à la Bourse de Tokyo.

Tu trouveras sur le site de chaque courtier l’ensemble de ce que tu peux acheter et vendre par son intermédiaire. Ça te permet de comparer les offres des courtiers entre elles avant d’ouvrir ton compte.

Il n’existe donc pas un courtier meilleur qu’un autre. Il existe simplement un courtier qui répond à tes propres besoins. C’est-à-dire un courtier qui te permet d’acheter et de vendre ce que tu veux.

Les frais des courtiers

Après, chaque courtier te facture des frais.

Tu paies des frais de courtage à chaque fois que tu achètes ou vend quelque chose en Bourse.

Ton courtier peut également te facturer des droits de garde pour conserver ce que tu as acheté.

Une étude de l’Autorité des Marchés Financiers montre que les courtiers en ligne et les banques en ligne sont près de 5 fois moins chers que les banques traditionnelles.

Boursorama Banque, Degiro et Bourse Direct sont parmi les courtiers les moins cher en France.

Acheter des parts d’ETF sans frais

Certains courtiers te permettent sous certaines conditions d’acheter des parts d’ETF sans payer de frais.

C’est le cas de Degiro par exemple qui t’offre les frais de courtage quand tu achètes des parts de certains ETF.

Les ETF sont des fonds d’investissement que tu peux acheter et vendre en Bourse.

Transférer ton compte titres

Enfin, tu peux transférer ton compte titres d’un courtier à un autre.

Si les conditions tarifaires changent ou que tu n’es pas satisfait des services de ton courtier, tu peux transférer ton compte chez un autre courtier en quelques semaines.

Dans la plupart des cas, ton nouveau courtier te rembourse les frais de transfert. C’est le cas de Boursorama Banque et de Bourse Direct par exemple.

Aller plus loin

Voilà, tu sais désormais ce qu’est un compte titres et comment l’utiliser au mieux.

En description, tu trouveras des ressources pour aller plus loin.

Je mets le lien vers l’étude de l’AMF pour t’aider à comparer les frais des courtiers entre eux.

En complément, tu es libre de recevoir mon livre pour apprendre comment bien gérer et investir ton argent. C’est gratuit et ça va t’aider.

J’espère que cette vidéo t’a plu. Si tu as une question, n’hésite pas à me la poser en commentaire.

Abonne-toi à la chaîne pour apprendre à maîtriser tes finances.

Merci beaucoup de ton attention et je te dis à très bientôt pour une nouvelle vidéo.

À propos de l’auteur :
J’investis en Bourse depuis 2018. J’ai construit un PEA de 200 000 euros en tout juste 5 ans.
Je vous aide à investir en Bourse en toute autonomie.

🪶 Écrire un commentaire

Partage cet article

Vous voulez mettre votre argent au travail ?

Recevez gratuitement ma méthode pour investir en Bourse en toute autonomie :

  • Comment gagner 50 € en moyenne par jour avec la Bourse
  • Comment un investissement de 300 € / mois peut se transformer en 1 265 772 € ;
  • Comment gagner plus en réduisant vos frais et votre fiscalité ;
  • Comment vous enrichir en pilote automatique en seulement cinq minutes par mois.

“Merci de partager tout ça gratuitement !!! Ton livre est une pépite ! Merci, ça m’a beaucoup aidée. Je vais me lancer !” – Chloé

“Merci pour ton livre, j’ai beaucoup apprécié.” – Gontran

C’est très bien fait merci beaucoup !” – Itachi

Mon parcours :

  • J’investis en Bourse depuis 2018. J’ai construit un PEA de 200 000 euros en tout juste 5 ans.
  • J’ai travaillé pendant 10 ans dans le secteur financier.
  • J’ai eu la chance de participer à 35 missions de conseil pour plusieurs banques privées en Europe.
  • Je suis diplômé du Master of Science in Finance de l’EBS et du Diplôme Grande École de l’EDHEC.

🔒 En vous inscrivant pour recevoir votre livre, vous recevrez également des articles, vidéos, des offres commerciales et des conseils pour vous aider à bien investir. Votre email ne sera jamais revendu. Vous pouvez vous désabonner à tout instant. (Voir mentions légales complètes en bas de page.)