Vous voulez commencer à investir votre argent et vous vous demandez ce qu’est un compte titres ?

Dans cet article, je t’explique tout sur le compte titres.

Vous allez apprendre :

  • Qu’est ce qu’un compte titres ?
  • Comment fonctionne ce compte ?

A la fin de cet article, le compte titres n’aura plus de secret pour vous.

C’est parti.

Un compte titres, c’est quoi ? (définition)

Un compte titres est un compte qui vous permet d’investir votre épargne en Bourse.

Vous conservez sur ce compte tout ce que vous achetez sur les marchés financiers.

Avec un compte titres, vous pouvez acheter et vendre des :

Une action vous permet d’aider une société à grandir avec votre argent.

Une obligation permet à un État ou une société de vous emprunter de l’argent.

Quand vous achetez des parts d’un fonds d’investissement, vous placez votre épargne dans un groupe d’action ou d’obligations en une seule fois.

Enfin, un produit dérivé est un produit dont le prix est lié à quelque chose, comme une action par exemple.

Le compte titres est donc le compte de base pour investir en Bourse.

Vous pouvez verser autant d’argent que vous voulez sur votre compte titres.

Vous payez des impôts sur vos gains, c’est-à-dire sur vos plus values ainsi que sur les dividendes et les coupons que vous recevez de vos actions et de vos obligations.

Certaines banques parlent d’un Compte Titres Ordinaire (CTO) ou d’un Compte d’Instruments Financiers (CIF).

En résumé :

  • compte titres = compte titres ordinaire = compte d’instruments financiers = compte pour investir en Bourse

Voyons maintenant comment fonctionne un compte titres.

Un compte titres, comment ça marche ?

Commençons par l’ouverture de votre compte.

Comment ouvrir un compte

Vous pouvez ouvrir un compte titres chez un courtier en Bourse. Il peut s’agir d’une banque ou d’un courtier en ligne.

Voici les conditions que vous devez remplir pour ouvrir un compte :

  • Être une personne physique ou morale : c’est-à-dire que vous pouvez ouvrir un compte titres pour vous ou pour votre société.

Tout le monde peut ouvrir un compte titres. Il n’y a pas de limite d’âge.

Si vous êtes mineur, vous pouvez donc avoir un compte titres. Toutefois, c’est votre représentant légal qui ouvre et gère le compte pour vous.

Vous pouvez ouvrir :

  • Autant de compte que vous voulez ;
  • Plusieurs comptes chez un même courtier.

Votre courtier en Bourse vous donne le choix entre trois catégories de comptes titres :

  • Un compte individuel ouvert au nom d’une seule personne ;
  • Un compte joint ouvert au nom d’un couple marié ou pacsé ;
  • Un compte en indivision ouvert au nom de plusieurs personnes.

Ensuite, il n’y a pas de plafond de versement, c’est-à-dire que vous pouvez verser autant d’argent que vous voulez sur votre compte.

Pour continuer, un compte titres est toujours associé à un compte espèces.

C’est sur le compte espèces que vous déposez votre argent.

Votre courtier utilise l’argent de votre compte espèces pour acheter quelque chose sur les marchés financiers.

Acheter et vendre

Pour continuer, un compte titres vous permet d’acheter différents instruments financiers.

Vous avez deux catégories d’instruments financiers :

  • Les titres financiers ;
  • Les contrats financiers.

Les titres financiers ce sont :

  • Les actions ;
  • Les obligations ;
  • Les parts de fonds d’investissement.

Les contrats financiers ce sont :

  • Les produits dérivés, c’est-à-dire des produits qui sont liés à un autre actif qu’on appelle un sous-jacent.

Ensuite, pour acheter un instrument financier, vous passez un ordre de bourse à votre courtier.

C’est-à-dire que vous demandez à votre courtier de vous acheter quelque chose, des actions par exemple.

Votre courtier va alors chercher un vendeur sur le marché prêt à vendre des actions au prix que vous demandez.

Quand votre courtier trouve un vendeur, il achète les actions. On dit que votre courtier exécute votre ordre de bourse.

Votre courtier utilise alors l’argent disponible sur votre compte espèces pour acheter les actions.

Après la transaction, votre courtier conserve vos actions sur votre compte titres.

Enfin, pour vendre un instrument financier, vous passez également un ordre de bourse à votre courtier.

Quand votre courtier trouve un acheteur, il vend les actions.

Votre courtier supprime les actions de votre compte titres.

Il verse l’argent qu’a rapporté la vente sur votre compte espèces.

Les frais

Les frais les plus courants d’un compte titres sont :

  • Frais de courtage : votre courtier vous facture des frais de courage pour acheter et vendre des instruments financiers ;
  • Droits de garde : votre courtier vous facture des droits de garde pour conserver ce que vous avez  acheté ;
  • Frais de transfert : votre courtier vous facture des frais pour transférer votre compte.

Ensuite, certains courtiers peuvent vous facturer d’autres frais :

  • Frais de tenue de compte ou frais de gestion : votre courtier vous facture des frais pour gérer votre compte titres et votre compte espèces ;
  • Frais d’inactivité : votre courtier vous facture des frais quand vous n’achetez et ne vendez rien pendant un certain temps ;
  • Frais de clôture de compte : votre courtier vous facture des frais pour fermer votre compte.

Qu’est ce que vous dois déclarer aux impôts avec votre compte titres ?

Que se passe-t-il quand vous gagnez de l’argent avec vos investissements en Bourse ?

Vous devez bien entendu déclarer ce que vous avez gagné à l’administration fiscale.

Les gains en Bourse

L’administration prélève des impôts uniquement sur vos gains.

Si vous achetez une action 100 € et que vous la vendez deux ans plus tard 120 €, l’administration prélève des impôts sur vos 20 € de gains.

Si cette même action vous a versé 2 € de dividendes chaque année, l’administration prélève des impôts sur vos 4 € (2 x 2 €) de gains.

Les gains en Bourse ce sont :

  • Les plus-values ;
  • Les dividendes des actions ;
  • Les coupons (ou intérêts) des obligations.

La plus-value est l’argent que vous gagnez en vendant quelque chose à un prix supérieur auquel vous l’avez acheté.

Le dividende est l’argent que peut vous verser la société dont vous êtes actionnaire.

Le coupon est l’argent que vous verse l’État ou la société à qui vous avez prêté de l’argent.

Les deux options pour calculer l’impôt sur le revenu

Vous avez le choix entre 2 options pour calculer vos impôts :

Avec le barème progressif de l’impôt sur le revenu, vous ajoutez vos gains à l’ensemble de vos revenus de l’année.

Avec le Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU), l’administration fiscale prélève 30 % de vos gains.

Dans les deux cas, vous payez ces deux impôts :

Vous payez un pourcentage plus ou moins élevé d’impôt sur le revenu selon votre choix.

Pour choisir, c’est très simple, il suffit d’adopter le taux le plus faible pour vous :

  • Si votre tranche marginale d’imposition < 30 %, choisissez le barème progressif ;
  • Si votre tranche marginale d’imposition > 30 %, choisissez le PFU.

Lorsque vous remplissez votre déclaration de revenus, vous déclarez la somme totale de vos plus-values, des dividendes et des coupons que vous avez touché au cours de l’année précédente.

Si vous avez ouvert un compte chez un courtier français, c’est votre courtier qui se charge de déclarer vos gains à l’administration fiscale.

Votre courtier transmet alors l’Imprimé Fiscal Unique (IFU) chaque année à l’administration.

Si vous avez ouvert un compte chez un courtier étranger, vous déclarez vous-même vos gains à l’administration.

Transférer un compte

Pour continuer, vous pouvez transférer votre compte titres d’un courtier à un autre si vous souhaitez bénéficier de frais plus faibles par exemple.

Votre courtier peut vous facturer des frais de transfert.

Souvent, votre nouveau courtier vous rembourse les frais de transfert que vous facture votre ancien courtier.

Transmettre un compte

Ensuite, vous pouvez transmettre votre compte titres à la personne de votre choix.

La personne à laquelle vous transférez votre compte doit :

  • Remplir le formulaire n°2735 et l’envoyer à l’administration fiscale ;
  • Payer les éventuels droits si le montant dépasse les abattements sur les donations.

Comment fermer un compte

Enfin, pour fermer votre compte il vous suffit de vendre tous les instruments financiers que vous avez acheté avec votre compte.

Votre courtier verse l’argent de la vente de vos instruments sur votre compte espèces.

Vous pouvez ensuite contacter votre courtier pour lui demander de fermer votre compte titres.

Votre courtier transfère alors l’argent restant sur votre compte espèces vers votre compte bancaire.

Voilà, on a fait le tour ensemble du compte titres. Vous avez désormais les connaissances de base pour bien démarrer.

Clément Vincart
Ancien banquier, je gère aujourd’hui un portefeuille de plusieurs centaines de milliers d’euros en Bourse. Je vous aide à prendre en main vos finances et à placer votre épargne en toute autonomie.

🪶 Écrire un commentaire

Partager cet article

Envie d’aller plus loin ?

Télécharge gratuitement mon livre et découvre les 5 étapes pour placer ton épargne dès aujourd’hui

Recevez gratuitement ma méthode pour investir en Bourse :

  • 5 étapes pour investir et faire fructifier votre argent
  • Les erreurs à éviter à tout prix
  • Comment investir en toute autonomie

“Merci de partager tout ça gratuitement !!! Ton livre est une pépite ! Merci, ça m’a beaucoup aidée. Je vais me lancer !” – Chloé

“Merci pour ton livre, j’ai beaucoup apprécié.” – Gontran

C’est très bien fait merci beaucoup !” – Itachi

Qui suis-je ?

  • Je vous accompagne dans toutes les étapes pour investir votre argent.
  • J’investis en Bourse depuis 2018. J’ai construit un PEA de 200 000 euros en tout juste 5 ans.
  • Je suis diplômé du Master of Science in Finance de l’EBS et du Diplôme Grande École de l’EDHEC.

🔒 100 % sécurisé – vos données restent confidentielles et vous pouvez vous désinscrire à tout moment