Tu souhaites commencer à investir en Bourse et tu te demandes ce qu’est un courtier ?

Dans cet article je te révèle l’essentiel sur les courtiers.

Tu vas apprendre :

  • Qu’est ce qu’un courtier ?
  • Un courtier comment ça marche ?
  • Quels comptes peux-tu ouvrir chez un courtier ?
  • Quels sont les frais d’un courtier ?

Ton courtier est un intermédiaire incontournable pour investir en bourse. C’est essentiel de bien comprendre son rôle pour t’aider à choisir le courtier qui répond le mieux à tes besoins.

C’est parti.

1 – Un courtier, c’est quoi ? (définition)


Un courtier est l’intermédiaire qui te permet d’investir ton argent en Bourse.

L’idée c’est que tu demandes à ton courtier de t’acheter ou de te vendre quelque chose en Bourse, c’est-à-dire sur un marché financier.

Ton courtier te met en relation avec un acheteur ou un vendeur sur le marché.

Courtier bourse

La Bourse est le lieu où des investisseurs (toi) financent le développement des activités des États et des sociétés.

Les investisseurs achètent et vendent les actions et les obligations émises par les États ou les sociétés.

Une action, c’est ce qui te permet d’aider une société à grandir avec ton argent. (Tu as un article qui t’explique tout sur les actions)

Une obligation, c’est ce qu’utilise un État ou une société pour t’emprunter de l’argent. (Tu as également un article très sympa sur les obligations)

Ton courtier en bourse est un intermédiaire financier incontournable. On parle aussi d’un prestataire de services d’investissement.

Autrement dit, tu dois utiliser les services d’un courtier pour acheter et vendre des actions et des obligations en Bourse.

Certains courtiers te permettent également d’acheter et vendre des produits dérivés ou encore d’échanger une monnaie contre une autre monnaie.

On va voir ça tout de suite.

Qu’est ce que ton courtier te permet d’acheter et de vendre en Bourse ?

Commençons par ce que ton courtier te permet d’acheter et de vendre.

Un courtier te permet d’investir en Bourse, c’est-à-dire d’acheter et de vendre des instruments financiers sur les marchés.

Okay, super. Et c’est quoi les instruments financiers ? Voilà une excellente question.

Tu as deux catégories d’instruments financiers :

  • Les titres financiers ;
  • Les contrats financiers.

Les titres financiers ce sont :

  • Les actions ;
  • Les obligations ;
  • Les parts de fonds d’investissement.

Les contrats financiers ce sont :

  • Les produits dérivés, c’est-à-dire des produits qui sont liés à un autre actif qu’on appelle un sous-jacent.

On parle d’un produit dérivé parce que son prix est dérivé de quelque chose, comme d’une action par exemple. Quand le prix de l’action monte, le prix du produit dérivé peut monter 4 fois plus ou encore évoluer en sens inverse.

Les courtiers te permettent le plus souvent d’acheter et de vendre les instruments financiers suivants :

  • Des actions ;
  • Des obligations ;
  • Des parts de fonds d’investissement ;
  • Des produits dérivés.

Certains courtiers te permettent également d’échanger une monnaie contre une autre monnaie. C’est ce qu’on appelle le marché des devises, le marché des changes ou encore le Forex.

Sur quelle Bourse ou quel marché ton courtier te permet d’investir ?

Ensuite, chaque courtier te permet d’investir sur un nombre plus ou moins grand de marchés financiers.

En effet, il existe plusieurs marchés financiers. Pour commencer tu as un marché pour chaque titre financier :

  • Le marché des actions ou marché actions ;
  • Le marché des obligations ou marché obligataire.

Le marché des actions et des obligations c’est ce qu’on appelle la Bourse ou encore le marché boursier.

Tu as un marché français, un marché allemand, américain et ainsi de suite. Le marché français (la place boursière de Paris) c’est Euronext Paris (la Bourse de Paris).

Après, tu as également d’autres marchés :

  • Le marché des dérivés où on négocie des produits dérivés ;
  • Le marché des devises (changes) ou Forex où on échange une monnaie contre une autre monnaie.

Autrement dit, il y a autant de marchés que d’instruments financiers.

Le plus souvent, les courtiers présentent les instruments dans lesquels tu peux investir de cette façon :

  • La liste ou le nombre de places boursière (marchés) ou la liste ou le nombre des actions ;
  • La possibilité d’investir ou non dans des obligations ;
  • Le nombre de fonds d’investissement ;
  • Le nombre de produits dérivés ;
  • La possibilité d’échanger ou non des devises.

Presque tous les courtiers te permettent d’acheter et de vendre des actions sur ces places boursières :

  • Le marché français : Euronext Paris (la Bourse de Paris)
  • Des marchés européens : Euronext Amsterdam, Bruxelles ;
  • Des marchés américains : New York Stock Exchange (NYSE) et Nasdaq

Pour continuer, chaque courtier te donne accès à un choix plus ou moins important de bourses étrangères.

Les courtiers parlent de places boursières internationales ou encore de bourses internationales pour désigner les marchés étrangers.

Tu peux facilement trouver la liste complète des places boursières sur le site internet du courtier ou en consultant ses tarifs (conditions tarifaires ou brochure ou grille tarifaire).

Liste des courtiers en Bourse

Un courtier peut être une banque ou un courtier en ligne.

Voici une liste des banques qui te permettent d’investir en bourse :

Ensuite une liste des banques en ligne qui te permettent d’investir en bourse :

Enfin une liste des courtiers en ligne qui te permettent d’investir en bourse :

Maintenant que les présentations sont faites, voyons comment fonctionne un courtier.

2 – Un courtier comment ça marche ?

Commençons par un exemple simple.

Pour investir ton épargne dans des actions en bourse, tu demandes à ton courtier de t’acheter une action. Tu lui passes ce qu’on appelle un ordre de bourse.

Ton courtier va alors chercher un vendeur sur le marché prêt à te vendre une action au prix que tu demandes.

Quand ton courtier trouve un vendeur, il t’achète l’action. La transaction a lieu sur le marché. On dit que ton courtier exécute ton ordre de bourse.

De la même manière, quand tu lui demandes de vendre une action, ton courtier va chercher un acheteur sur le marché.

Parfois, il arrive que ton courtier ne trouve pas de vendeur ou d’acheteur si le prix que tu demandes n’intéresse personne.

Dans ce cas, ton ordre de bourse n’est pas exécuté.

Aujourd’hui, les transactions en Bourse sont dématérialisées. C’est-à-dire que les courtiers ne se rencontrent plus physiquement pour acheter et vendre les titres de leurs clients.

Toutes les transactions entre courtiers se font par voie électronique.

Voyons maintenant comment passer un ordre de bourse à ton courtier.

La plateformes de trading du courtier

Pour investir en bourse, tu commences par passer un ordre de bourse à ton courtier sur sa plateforme de trading.

En effet, chaque courtier met à ta disposition une plateforme de trading.

On parle de trading pour acheter ou vendre quelque chose. Trader, c’est acheter ou vendre. C’est faire une transaction.

On parle également de plateforme transactionnelle, de plateforme d’investissement ou encore de plateforme de bourse en ligne.

La plateforme de trading, c’est tout simplement ce qui te permet de communiquer avec ton courtier.

Tu utilises cette plateforme pour passer tes ordres de bourse à ton courtier. Autrement dit, tu lui demandes de t’acheter ou de te vendre quelque chose.

Ton courtier t’informe ensuite via la plateforme s’il a réussi ou non à exécuter ton ordre. C’est-à-dire à acheter ou vendre ce que tu lui as demandé.

Pour continuer, chaque courtier met également à ta disposition une application mobile.

L’application mobile te permet également de passer tes ordres de bourse à ton courtier.

Certains courtiers te laissent choisir entre plusieurs plateformes de trading. Les plateformes peuvent être plus ou moins élaborées.

Pour commencer à investir en bourse tu as juste besoin de deux informations :

  • Le cours de l’action en temps réel, c’est-à-dire savoir quel est son prix en ce moment sur le marché ;
  • Le carnet d’ordres du marché pour connaître l’offre et la demande sur le marché.

Voyons maintenant les informations que tu dois donner à ton courtier.

Les ordres de bourse

Depuis la plateforme de trading de ton courtier, tu lui donnes les informations suivantes pour lui passer ton ordre de bourse :

  • L’instrument financier qui t’intéresse ;
  • Le sens, c’est-à-dire est ce que tu veux acheter ou vendre cet instrument ;
  • La quantité ;
  • Le prix.

Tu confirmes ou valides ton ordre de bourse sur la plateforme de trading.

Ton courtier se charge alors d’exécuter ton ordre. Il va chercher un acheteur ou un vendeur sur le marché avec qui faire la transaction.

La meilleure exécution

Une fois que ton courtier reçoit ton ordre de bourse, il applique sa politique de meilleure exécution.

Ton courtier fait en sorte d’obtenir le meilleur résultat possible quand il exécute ton ordre de bourse.

Autrement dit, ton courtier met en place les moyens pour que le coût total de la transaction soit le plus avantageux pour toi.

Le coût total, c’est le prix de l’instrument financier auquel s’ajoutent tous les autres frais liés à la transaction.

Chaque courtier rédige et publie sa propre politique d’exécution. Tu peux lire la politique d’exécution du courtier sur son site internet.

Concrètement, ton courtier va chercher à obtenir le meilleur résultat possible. Il va donc exécuter ton ordre sur un marché qui te propose le meilleur prix d’achat ou de vente et frais les plus faibles.

Ton courtier peut choisir entre plusieurs plateformes de négociation électroniques pour exécuter ton ordre.

Il sélectionne la ou les plateformes qui lui permettent d’exécuter ton ordre de bourse pour obtenir le meilleur résultat possible.

Les plateformes de négociation électroniques

Après avoir reçu ton ordre de bourse, ton courtier intègre ton ordre au carnet d’ordres d’une plateforme de négociation, c’est-à-dire à un marché.

Chaque plateforme a un carnet d’ordres unique. Ce carnet d’ordres rassemble tous les ordres de bourse que les courtiers transmettent à la plateforme.

Ainsi, l’ensemble des ordres d’achat rencontrent les ordres de vente sur la plateforme de négociation (sur le marché).

L’image ci-dessous te montre les carnets d’ordres de deux courtiers différents pour une même action.

Carnet d'ordres

Les carnets d’ordres sont identiques puisque les deux courtiers transmettent leurs ordres de bourse à la même plateforme de négociation.

Autrement dit, que tu utilises les services du premier ou du second courtier, ton ordre de bourse arrive sur la même plateforme.

Une plateforme de négociation électronique, c’est le lieu d’exécution de ton ordre de bourse. C’est le marché.

Quand un ordre d’achat correspond à un ordre de vente, la transaction à lieu sur le marché. L’ordre de bourse est exécuté.

Il existe plusieurs plateformes de négociation : la plateforme de négociation du marché comme Euronext et des plateformes de négociation alternatives.

Euronext et ses alternatives : Equiduct, Turquoise, et Cboe

Ton courtier à plusieurs possibilités pour exécuter tes ordres de bourse. Il peut faire la transaction :

  • Sur la plateforme de négociation de la Bourse ;
  • Sur une plateforme de négociation alternative ;
  • En exécutant lui même l’ordre et en se portant contrepartie ;
  • De gré à gré, c’est-à-dire que l’acheteur contacte directement le vendeur (pour les produits dérivés et le marché des devises (changes)).

Voici une liste de plateformes de négociation de marchés :

  • Euronext : un carnet d’ordres unique pour 7 places boursières : Bourses d’Amsterdam, Bruxelles, Dublin, Lisbonne, Milan, Oslo et Paris ;
  • Xetra : la plateforme de la Bourse de Francfort ;
  • London Stock Exchange : la plateforme de la Bourse de Londres.

Voici une liste de plateformes de négociation alternatives :

  • Equiduct : un carnet d’ordres unique pour 11 places boursières : Bourses d’Amsterdam, Bruxelles, Copenhague, Francfort, Helsinki, Lisbonne, Londres, Madrid, Milan, Paris, Stockholm ;
  • Turquoise : un carnet d’ordres pour 19 places boursières ;
  • Cboe : un carnet d’ordres pour 18 places boursières.

Le courtier présente dans sa politique d’exécution les plateformes de négociation, c’est-à-dire les lieux d’exécution qu’il a choisi pour exécuter les ordres de bourse de ses clients.

L’avis d’opéré

Une fois que la transaction est réalisée, c’est-à-dire que ton ordre de bourse est exécuté, ton courtier t’adresse un avis d’opéré.

L’avis d’opéré est un document qui récapitule les conditions d’exécution de ton ordre de bourse :

  • Le sens : achat ou vente ;
  • La quantité ;
  • Le prix (le cours) ;
  • Le lieu d’exécution ;
  • L’heure d’exécution ;
  • Le montant des frais ;
  • Les montants brut et net de frais de la transaction.

Ce document te permet de vérifier que ton courtier a exécuté ton ordre conformément à ce que tu lui as demandé.

Il est recommandé de le lire et de le conserver ton avis d’opéré.

Le règlement-livraison des titres

Après l’achat ou la vente de tes instruments financiers, tu deviens propriétaire des titres ou du produit de la vente de tes titres 2 jours après l’exécution de ton ordre de bourse.

C’est ce qu’on appelle le règlement-livraison. Il s’agit de livrer les titres contre leur paiement.

Cette procédure prend deux jours ouvrés. Tu dois exclure les jours où la bourse est fermée, les jours fériés et les weekends de ce délai.

L’administration fiscale prend en compte la date de transfert de propriété des titres pour calculer le montant de ton impôt.

Voyons maintenant les comptes que tu peux ouvrir chez un courtier.

3 – Quels comptes peux-tu ouvrir chez un courtier

Un courtier te permet d’ouvrir plusieurs comptes pour investir ton argent en bourse :

  • Un Compte Titres ;
  • Un Plan d’Épargne en Actions (PEA) ;
  • Un Plan d’Épargne en Actions – Petites et Moyennes Entreprises (PEA-PME) ;

Seuls certains courtiers te permettent d’ouvrir un PEA et un PEA-PME.

Le Compte Titres

Le Compte Titres est le compte avec lequel tu peux tout acheter.

Tu peux acheter et vendre des :

  • Actions ;
  • Obligations ;
  • Parts de fonds d’investissement ;
  • Produits dérivés.

Plafond de versement :

  • Tu peux verser autant d’argent que tu veux sur ton Compte Titres.

Fiscalité :

  • L’administration fiscale prélève 30 % de tes gains avec un impôt qu’on appelle le Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU).
  • L’administration fiscale impose tes dividendes et tes intérêts (coupons) quand tu les perçois.

Le Plan d’Épargne en Actions (PEA)

Le Plan d’Épargne en Actions (PEA) est un Compte Titres avec un avantage fiscal.

Tu peux acheter et vendre seulement certains instruments :

  • Actions de sociétés françaises et européennes ;
  • Parts de fonds d’investissement.

Plafond de versement :

  • Tu peux verser jusqu’à 150 000 € sur ton PEA.

Fiscalité :

  • Tant que tu ne retires pas d’argent, tu ne payes pas d’impôt sur tes gains (plus-values) et tes revenus (dividendes).
  • Si tu retires de l’argent 5 ans après la date d’ouverture de ton PEA, l’administration fiscale ne prélève que les prélèvements sociaux sur tes gains.

Le PEA-PME

Le Plan d’Épargne en Actions – Petites et Moyennes Entreprises (PEA-PME) est également un Compte Titres avec un avantage fiscal.

Comme pour le PEA, tu peux acheter et vendre seulement certains instruments :

  • Actions de petites et moyennes sociétés françaises et européennes ;
  • Parts de fonds d’investissement.

Plafond de versement :

  • Tu peux verser jusqu’à 225 000 € sur ton PEA-PME.
  • Si tu as un PEA, l’argent que tu as versé sur ton PEA vient réduire le plafond de 225 000 € du PEA-PME. La sommes des versements cumulés sur les deux plans ne peut pas dépasser 225 000 €.

Fiscalité :

  • Tant que tu ne retires pas d’argent, tu ne payes pas d’impôt sur tes gains (plus-values) et tes revenus (dividendes).
  • Si tu retires de l’argent 5 ans après la date d’ouverture de ton PEA-PME, l’administration fiscale ne prélève que les prélèvements sociaux sur tes gains.

Pour finir, voyons les frais des courtiers.

4 – Les frais d’un courtier

Voici les différents frais que peut te facturer un courtier :

  • Frais de courtage ou frais de transaction : le courtier te facture des frais de courtage pour acheter et vendre des instruments financiers ;

On parle également de droits de souscription ou encore de commissions.

Les frais de courtage varient en fonction de la taille de l’ordre de bourse. Passer un petit ordre de bourse coûte souvent proportionnellement plus cher que de passer un gros ordre de bourse.

Les frais de courtage varient également en fonction du marché sur lequel s’achètent et se vendent les instruments. Acheter et vendre sur les marchés étrangers te coûte souvent plus cher qu’acheter et vendre sur le marché français.

Certains courtiers ne te facturent pas de frais de courtage.

  • Droits de garde ou frais de tenue de compte : le courtier te facture les droits de garde pour conserver tes titres.

Le plus souvent les courtiers ne facturent pas de droits de garde.

Ensuite, certains courtiers peuvent facturer d’autres frais en plus des frais de courage et des droits de garde :

  • Frais d’ouverture de compte : le courtier te facture des frais pour ouvrir ton compte ;
  • Frais d’inactivité : le courtier te facture des frais quand tu ne fais pas de transaction pendant un certain temps ;
  • Frais de transfert et de clôture de compte : le courtier te facture des frais pour transférer ou fermer ton compte.

Souvent, ton nouveau courtier paye pour toi les frais de transfert que te facture ton ancien courtier.

Les frais des banques supérieurs aux frais des courtiers en ligne

L’Autorité des Marchés Financiers estime que les frais annuels facturés par des banques traditionnelles sont 4,9 fois supérieurs à ceux des courtiers et des banques en ligne.

Chaque courtier à sa propre grille tarifaire. Tu peux comparer les services et les tarifs des courtiers pour trouver celui qui répond le mieux à tes besoins.

Voilà, on a fait le tour ensemble des courtiers. Tu as désormais les connaissances de base pour bien démarrer.

Et maintenant ?

J’espère que tu as pris autant de plaisir à me lire que j’en ai pris à t’écrire.

Tu peux bien entendu me poser tes questions en commentaire.

A bientôt,

Clément

Laisse un commentaire

Partage cet article

Tu veux apprendre à investir en Bourse ?

Reçois gratuitement mon livre :

  • 5 étapes simples pour les débutants ;
  • Comment gagner près de 10 % par an ;
  • Gère tes investissements en 5 minutes par mois.
Comment investir en Bourse

Ton adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En t’inscrivant, tu recevras des articles, des vidéos, des podcasts et des offres commerciales sur l’éducation financière. Clique ici pour lire la politique de vie privée. Tu peux te désinscrire à tout moment.