Sommaire

Vous vous intéressez à l’investissement et vous vous demandez ce qu’est le frugalisme ?

Dans cet article, je vous explique tout sur le frugalisme.

Vous allez apprendre :

  • Qu’est ce que le frugalisme ;
  • Comment fonctionne le frugalisme ;
  • Qui sont les frugalistes.

A la fin de cet article, le frugalisme n’aura plus de secret pour vous.

C’est parti

Le frugalisme, c’est quoi ? (définition)

Le frugalisme, c’est dépenser uniquement l’argent dont vous avez besoin et investir l’argent que vous avez en plus afin de quitter votre emploi avant l’âge légal de départ à la retraite.

Le frugalisme fait référence à la frugalité.

La frugalité, c’est épargner et être modéré dans la consommation de ressources comme la nourriture, le temps ou l’argent, et éviter le gaspillage ou les dépenses excessives.

L’autrice Vicki Robin donne une définition de la frugalité dans son livre Your Money or Your Life.

Selon Vicki Robin, la frugalité, c’est apprécier pleinement ce que vous avez.

Autrement dit, la frugalité, c’est ni trop, ni pas assez, c’est juste ce qu’il faut.

Ensuite, le frugalisme est associé aujourd’hui au mouvement FIRE.

Le mouvement FIRE regroupe différentes manières de gérer et investir votre argent pour quitter votre emploi et prendre votre retraite bien avant l’âge légal.

FIRE veut dire Financial Independence, Retire Early. On le traduit par indépendance financière, retraite anticipée.

L’idée c’est d’atteindre votre indépendance financière.

Vous êtes financièrement indépendant quant l’argent que vous gagnez avec vos investissements couvre vos dépenses.

Vous pouvez alors prendre votre retraite anticipée parce que vous n’avez plus besoin d’un salaire pour vivre.

On parle également de liberté financière.

Enfin, la frugalité est un mode de vie qu’on retrouve chez une majorité de personnes riches.

Dépenser plus pour être heureux

Vicki Robin et Joe Dominguez publient Your Money or Your Life en 1992. Ce livre vous montre comment atteindre votre indépendance financière.

Les auteurs demandent à plus de 1 000 personnes d’écrire combien ils gagnent et de combien ils pensent avoir besoin pour être heureux.

Quels que soient leurs revenus, petits ou grands, tous pensent avoir besoin de gagner plus pour être heureux.

Vicki Robin et Joe Dominguez présentent alors les conclusions de leurs recherches sous la forme d’une courbe d’épanouissement.

La courbe d’épanouissement

La courbe d’épanouissement montre la relation entre votre épanouissement et la quantité d’argent que vous dépensez.

Frugalisme : Courbe d'épanouissement
L’argent vous permet dans un premier temps d’assurer votre survie, puis votre confort et enfin de vous offrir du luxe.

La courbe d’épanouissement a une forme de cloche. Elle atteint un sommet puis redescend.

La sommet de la courbe est ce que l’auteure Vicki Robin appelle le point où vous avez “assez”.

Il s’agit de la somme d’argent dépensée qui vous permet d’atteindre votre niveau d’épanouissement maximum.

Ce “assez”, c’est le point d’équilibre que chercher à atteindre le frugalisme.

Avec cette somme d’argent, vous avez tout ce dont vous avez besoin :

  • Assez pour votre survie ;
  • Assez pour votre confort et votre plaisir ;
  • Et même assez pour des petits luxes.

Vous êtes alors au maximum de votre épanouissement.

Il n’y a rien pour vous distraire ou vous angoisser, rien que vous avez acheté à crédit, rien que vous n’avez jamais utilisé et que vous êtes obligé de rembourser.

Ensuite, l’argent que vous dépensez au-delà de ce point fait baisser votre niveau d’épanouissement.

Vous achetez alors des choses qui vous encombrent. L’encombrement, c’est tout ce qui est en trop pour vous.

Ainsi, dépenser plus d’argent ne vous rend pas toujours plus épanoui ou plus heureux.

Une fois que vous avez trouvé la somme d’argent qui est “assez” pour vous, vous pouvez réduire vos dépenses et retrouver votre pic d’épanouissement.

Enfin, Peter Adeney, l’auteur du blog Mr. Money Mustache, écrit “qu’apprendre à séparer “bonheur” de “argent dépensé” est le chemin le plus rapide et le plus sûr vers une vie meilleure.”

Les origines de la frugalité

Pour continuer, Vicki Robin rappelle que le mot frugalité a été longtemps utilisé pour parler d’un mélange d’aisance et d’économie.

Pour l’auteure, la frugalité est un idéal qu’on retrouve au travers du temps et des cultures.

Tout d’abord, dans l’Éthique à Nicomaque, Aristote expose l’idée de juste milieu.

Il s’agit d’un équilibre entre deux extrêmes. C’est une position intermédiaire parfaite qui évite à la fois l’excès et le manque.

Ensuite, l’ancien comme le nouveau testament font l’éloge de la simplicité matérielle pour enrichir la vie de l’esprit.

Après, de nombreux américains célèbres comme Benjamin Franklin, Henry David Thoreau ou encore Ralph Waldo Emerson défendent les mérites de la frugalité.

Enfin, Vicki Robin écrit que les États-Unis connaissent actuellement une prospérité qui est le résultat de siècles de frugalité.

Le mode de vie axé sur la consommation et la culture du “plus c’est mieux” sont assez récents dans l’histoire des États-Unis.

L’autrice estime qu’il est grand temps que les américains se réconcilient avec la frugalité.

C’est un appel au bon sens. Un appel à revenir aux sources, à l’essentiel.

Les plaisirs de la frugalité

La frugalité, c’est apprécier ce que vous avez.

Par exemple, si vous avez dix chemises et que vous avez le sentiment de n’avoir rien à vous mettre, vous êtes peut-être un acheteur compulsif.

C’est-à-dire que vous prenez plus de plaisir à acheter qu’à porter vos vêtements.

Si au contraire vous avez dix chemises et que vous aimez les porter depuis des années, alors vous êtes frugal.

Ainsi, le gaspillage n’est pas dans le nombre de choses que vous possédez mais dans le fait de ne pas en profiter.

Vous êtes frugal si vous arrivez à apprécier ce que vous avez.

En effet, les personnes frugales s’assurent de profiter pleinement de tout ce qu’elles ont.

Être frugal, c’est avoir un rapport élevé entre ce que vous avez et votre niveau de bonheur.

A l’opposé, la culture du “plus c’est mieux” ne parvient pas à apprécier ce qu’elle a déjà.

Enfin, vous n’avez pas besoin de posséder les choses pour les apprécier.

La frugalité et l’écologie

La frugalité, c’est également apprendre à partager. C’est voir le monde comme nous appartenant à tous et pas uniquement à soi.

Être frugal et être heureux avec ce que vous avez veut dire que plus de choses seront disponibles pour les autres.

Partager les ressources signifie que :

  • La vie devient moins coûteuse ;
  • La gamme de produits et services disponibles pour chacun s’élargit.

En partageant les ressources, chacun de nous utilise moins de ressources.

Ainsi, on consomme moins de carburant, moins d’électricité et on rejette moins de déchets.

Par ailleurs, partager permet de créer des liens entre celui qui donne et celui qui reçoit.

La frugalité est donc un mode de vie simple et écologique.

L’auteure Vicki Robin rappelle que le jour du dépassement de la Terre ne cesse d’avancer depuis son lancement en 1971.

Pour finir, Peter Adeney écrit que “tôt ou tard, on va tous devoir apprendre à vivre avec ce que la planète peut régénérer chaque année.”

Le frugalisme et l’indépendance financière

Le frugalisme vous permet d’atteindre l’indépendance financière.

En effet, un mode de vie frugal vous permet d’épargner une partie de vos revenus.

Vous investissez alors cette épargne pour vous créer une autre source de revenu que votre salaire.

Vous devenez indépendant financièrement lorsque les revenus de vos investissements couvrent vos dépenses.

C’est-à-dire que vous ne dépendez plus de votre salaire pour vivre. Vous êtes financièrement libre.

Prendre votre retraite anticipée veut dire que vous quittez un travail que vous ne feriez pas gratuitement.

Toutefois, beaucoup de personnes financièrement libres continuent de travailler.

Peter Adeney écrit que l’indépendance financière vous donne la liberté d’être la meilleure, la plus puissante, la plus énergique, la plus heureuse et la plus généreuse version de vous que vous puissiez être.

Selon Vicki Robin, l’indépendance financière est une manière de passer de la culture du “plus c’est mieux” à “assez c’est assez.”

Pour Peter Adeney “la frugalité pourrait remplacer la consommation insensée.”

Voyons maintenant comment fonctionne le frugalisme.

Le frugalisme, comment ça marche ?

Thomas J. Stanley a étudié les riches américains.

Il publie avec William D. Danko The Millionaire Next Door en 1996.

Le livre montre que de nombreux américains financièrement indépendants ont un mode de vie frugal.

L’auteur et sa fille publient une nouvelle version de cette étude 20 ans plus tard.

The Next Millionaire Next Door

Thomas J. Stanley et Sarah Stanley Fallaw publient en 2018 The Next Millionaire Next Door.

Ce livre révèle comment 80 à 85 % des millionnaires américains ont accumulé leur richesse au cours de leur vie grâce à leurs seuls efforts.

Les personnes qui ont participé à l’étude sont financièrement indépendantes. Le groupe à un patrimoine médian de $3,5 millions.

Selon les auteurs, les personnes frugales sont celles qui ont un mode de vie simple et économique et qui dépensent toujours moins d’argent que ce qu’elles gagnent.

Le livre montre qu’il existe une relation claire entre un mode de vie frugal constant et l’accumulation de richesses quel que soit l’âge ou le revenu des personnes.

Les auteurs identifient plusieurs traits de caractères communs aux frugalistes :

  • Ils sont disciplinés ;
  • Ils sont indifférents aux tendances de consommation des autres.

Un mode de vie frugal consiste à :

  • Créer un budget ;
  • Planifier ses dépenses ;
  • Se fixer des objectifs ;
  • Être discipliné pour respecter le budget et atteindre les objectifs.

Parmi les millionnaires qui ont participé à l’étude :

  • 70 % savent combien ils dépensent chaque année pour leur nourriture, leurs vêtements et leur logement ;
  • Ensuite, 59 % déclarent avoir toujours été frugaux ;
  • Enfin, plus de 60 % considèrent la frugalité comme un facteur essentiel de leur succès.

Les auteurs concluent que les personnes qui s’enrichissent tendent à avoir un mode de vie frugal.

Le frugalisme au quotidien

The Next Millionaire Next Door analyse les habitudes de consommation des riches américains.

Les auteurs montrent que les millionnaires américains ne cherchent pas à étaler leur richesse.

En effet, la majorité des personnes qui ont participé à l’étude déclarent n’avoir jamais acheté une maison qui valait plus de trois fois leur revenu annuel.

Ensuite, près d’un tiers des millionnaires de l’étude ont acheté leur voiture chez Toyota, Honda et Ford.

Plus de la moitié des personnes de l’étude possède une voiture qui a plus de 3 ans. En moyenne ils ont payé leur véhicule $35,000.

Par ailleurs, dans Stop Acting Rich, Thomas J. Stanley montre que 86 % des personnes qui conduisent des voitures de luxe ne sont pas millionnaires.

Après, la majorité des millionnaires n’a jamais dépensé plus de $50 pour un jean, $150 pour une paire de soleil et $300 pour une montre.

Pour finir, dans Your Money or Your Life, Vicki Robins donne plusieurs conseils pour économiser.

  • Évitez les crédits à la consommation ;
  • Étudiez la possibilité de déménager dans une ville moins chère en conservant votre travail à distance ;
  • Si vous avez besoin d’une voiture, choisissez un modèle fiable, économe en carburant et entretenez la bien pour la conserver autant que possible ;
  • Étudiez la possibilité de ne pas avoir de voiture.

Thomas J. Stanley écrit qu’un mode de vie frugal donne les moyens aux individus d’investir leur argent.

Comment les frugalistes investissent leur argent

Un mode de vie frugal vous permet d’économiser.

Si vous dépensez moins que ce que vous gagnez, vous avez alors de l’argent à investir.

Les frugalistes investissent leur argent :

  • En Bourse ;
  • Dans l’immobilier :
  • Dans la création d’entreprises.

Les frugalistes investissent leur argent en Bourse dans des fonds indiciels ou des ETF, c’est-à-dire des fonds d’investissement qu’ils peuvent acheter et vendre en Bourse.

En complément, certains investissent dans l’immobilier locatif pour toucher des loyers. D’autres créent des entreprises pour avoir un revenu en plus de leur salaire.

Voyons à présent qui sont les frugalistes.

Qui sont les frugalistes ?

À travers l’histoire, de nombreuses personnes, anonymes ou connues, ont adopté un mode de vie frugal.

On peut citer Sénèque, Jean Jacques Rousseau ou encore Angela Merkel.

Ci-dessous, je prends les exemples de quatre personnes originaires des États-Unis et du Canada.

Benjamin Franklin

Benjamin Franklin est un des sept Pères fondateurs des États-Unis.

Chaque soir, il évalue ses actions de la journée par rapport à une liste de 13 vertus. La frugalité est une de ces vertus.

Dans sa biographie Benjamin Franklin: An American Life, Walter Isaacson écrit que la frugalité était pour Benjamin Franklin non seulement une vertu, mais une joie.

Benjamin Franklin écrit lui-même que “le travail et la frugalité sont les moyens de faire fortune et, de ce fait, de protéger la vertu.”

La frugalité et le travail doivent le libérer de ses dettes et lui apporter la richesse et l’indépendance.

Voici sa définition de la frugalité : “Ne dépense que pour faire du bien aux autres ou à toi-même, c’est-à-dire ne gaspille rien.”

John D. Rockefeller

John Davison Rockefeller est un industriel américain. Il est connu pour être un des hommes les plus riches de l’époque contemporaine.

Dans son livre Titan, Ron Chernow décrit les origines modestes et le mode de vie frugal de John D. Rockefeller.

Lors de la photo de classe, le photographe demande à John et son frère de s’écarter tant leurs vêtements sont piteux.

Jeune adulte, John D. Rockefeller note tout l’argent qu’il gagne et toutes ses dépenses dans un carnet.

Il évite les dépenses inutiles. Il ne cherche pas à étaler sa richesse.

Sa femme et lui rejettent la consommation ostentatoire et le snobisme des riches.

Lorsque John D. Rockefeller dirige la plus grande raffinerie de Cleveland, sa femme et lui vivent de manière frugale, sans domestique.

A la fin de sa vie, John D. Rockefeller encourage les enfants à travailler dur et à être frugaux s’ils veulent faire fortune.

Le frugalisme selon Mr. Money Mustache

Peter Adeney est un ingénieur d’origine canadienne.

Sa femme et lui construisent en 9 ans un patrimoine proche de $720,000. Il prend sa retraite anticipée à 30 ans.

En 2011, Pete Adeney lance le blog Mr. Money Mustache.

Il fédère une communauté qu’il appelle The Mustachian Nation.

Peter Adeney écrit plusieurs articles sur la frugalité.

Il condamne l’impact écologique de la société de consommation nord-américaine.

Peter Adeney invite chacun à adopter un mode de vie frugal.

Kristy Shen et le mouvement FIRE

Kristy Shen est une ingénieure canadienne.

Son compagnon et elle construisent en 9 ans un patrimoine proche de $1,000,000. Elle prend sa retraite anticipée à 31 ans.

En 2016, Kristy Shen lance le blog Millenial Revolution.

Kristy Shen et Bryce Leung publient ensuite Quit Like a Millionaire en 2019. Ils racontent comment ils ont atteint leur indépendance financière.

Tout d’abord, Kristy Shen explique comment elle a choisi son diplôme.

Elle compare le coût de chaque diplôme avec le salaire moyen qu’elle peut espérer toucher à la sortie.

Kristy Shen se détourne alors de sa passion, l’écriture, pour adopter un diplôme d’ingénieure qui lui apportera un bon revenu.

Le message de l’autrice est de vous enrichir avant de suivre votre passion.

Ensuite, elle rapporte comment elle tombe dans le piège de la surconsommation au début de sa carrière.

Kristy Shen achète jusqu’à cinq sacs à main de luxe en l’espace de quelques semaines. Elle se décrit alors comme une accro aux sacs à main.

Enfin, l’autrice détaille les habitudes de consommation et d’investissement de son couple.

Ils épargnent entre 50 % et 80 % de leurs revenus et investissent leur argent en Bourse dans des ETF.

Voilà, on a fait le tour ensemble du frugalisme.

À propos de l’auteur :
J’investis en Bourse depuis 2018. J’ai construit un PEA de 200 000 euros en tout juste 5 ans.
Je vous aide à investir en Bourse en toute autonomie.

🪶 Écrire un commentaire

Partage cet article

Vous voulez mettre votre argent au travail ?

Recevez gratuitement ma méthode pour investir en Bourse en toute autonomie :

  • Comment gagner 50 € en moyenne par jour avec la Bourse
  • Comment un investissement de 300 € / mois peut se transformer en 1 265 772 € ;
  • Comment gagner plus en réduisant vos frais et votre fiscalité ;
  • Comment vous enrichir en pilote automatique en seulement cinq minutes par mois.

“Merci de partager tout ça gratuitement !!! Ton livre est une pépite ! Merci, ça m’a beaucoup aidée. Je vais me lancer !” – Chloé

“Merci pour ton livre, j’ai beaucoup apprécié.” – Gontran

C’est très bien fait merci beaucoup !” – Itachi

Mon parcours :

  • J’investis en Bourse depuis 2018. J’ai construit un PEA de 200 000 euros en tout juste 5 ans.
  • J’ai travaillé pendant 10 ans dans le secteur financier.
  • J’ai eu la chance de participer à 35 missions de conseil pour plusieurs banques privées en Europe.
  • Je suis diplômé du Master of Science in Finance de l’EBS et du Diplôme Grande École de l’EDHEC.

🔒 En vous inscrivant pour recevoir votre livre, vous recevrez également des articles, vidéos, des offres commerciales et des conseils pour vous aider à bien investir. Votre email ne sera jamais revendu. Vous pouvez vous désabonner à tout instant. (Voir mentions légales complètes en bas de page.)