Dans cette vidéo, tu vas apprendre comment construire un portefeuille d’ETF.

On va voir comment choisir combien investir dans des actions et des obligations. Et je vais te montrer quels ETF acheter avec ton PEA et un compte-titres.

A la fin de cette vidéo, tu auras donc les bases pour construire ton portefeuille d’ETF. Et les exemples de portefeuille vont t’aider à investir ton épargne dès aujourd’hui.

Comment construire un portefeuille d’ETF ?

Pour commencer, combien tu aurais gagné en investissant ton épargne dans des actions et des obligations ?

Tu aurais gagné entre 8 et 12 % par an en achetant des actions. Et des obligations t’auraient rapporté entre 4 et 6 %.

Rendement des actions et des obligations en Bourse

Bien entendu, ces données changent selon les périodes et les pays.

Mais d’une manière générale, tu aurais gagné bien plus d’argent en plaçant ton épargne dans des actions que dans des obligations. En retour, les prix des actions ont bougé beaucoup plus que ceux des obligations.

Prenons l’exemple des États-Unis. Les prix des actions ont augmenté de plus de 50 % certaines années. Et ils ont parfois chuté jusqu’à -40 %.

De leur côté, les obligations n’ont baissé que jusqu’à -8 %. Mais l’augmentation des prix n’a pas dépassé 45 %.

Volatilité des actions et des obligations aux États-Unis

Cette différence entre les prix les plus hauts et les plus bas, c’est ce qu’on appelle la volatilité. Et plus la volatilité des prix est grande, plus les prix bougent fortement en peu de temps.

La volatilité des actions est donc plus grande que celle des obligations.

Placer toute son épargne dans des actions

Imaginons à présent que tu places 10 000 euros dans un ETF. Et cet ETF regroupe des actions d’entreprises du monde entier. Tu achètes des parts de cet ETF en février 2020. Et le prix de tes parts chute alors de 34 % en quatre semaines.

Les 10 000 euros que tu as placé dans cet ETF valent désormais 6 600 euros. Le prix d’une part d’ETF qui regroupe des actions peut donc baisser fortement en peu de temps.

Placer son épargne dans des actions et des obligations

Maintenant, tu décides d’investir la moitié de tes 10 000 euros dans un deuxième ETF. Et celui-ci regroupe des obligations. Autrement dit, tu places la moitié de ton épargne dans des actions et l’autre moitié dans des obligations.

Portefeuille d'actions et d'obligations

Le prix de tes parts d’ETF qui regroupent des obligations baisse alors de 2,5 % au cours de la même période. C’est-à-dire que la valeur de ton portefeuille baisse désormais non plus de 34 % mais de 18 %. Ton portefeuille d’ETF vaut alors 8 200 au lieu de 6 600 euros.

Ainsi, en plaçant la moitié de ton épargne dans des obligations, tu as réduit par deux la baisse de la valeur de ton portefeuille. Tu peux donc réduire la volatilité de ton portefeuille d’ETF en achetant à la fois des actions et des obligations.

Acheter un groupe d’actions ou d’obligations avec un ETF

Pour continuer, quand tu achètes une seule part d’ETF, c’est comme si tu achetais un groupe d’actions ou d’obligations. Ça veut dire que tu achètes des actions ou des obligations par l’intermédiaire d’un ETF.

Un ETF regroupe des actions ou des obligations

Et le prix d’une part reflète la valeur des actions ou des obligations du groupe. C’est-à-dire que quand les prix des actions montent, le prix de ta part d’ETF augmente. À l’inverse, le prix de ta part diminue si les prix des actions baissent.

Les prix de la plupart des ETF montent avec le temps

Maintenant, les prix de la plupart des ETF montent avec le temps. Le prix de ton ETF qui regroupe des actions a chuté par exemple de 34 % en quatre semaines. Et voici l’évolution du prix de ce même ETF sur 10 ans.

Tu peux voir la baisse de 34 %. Mais le prix de la part remonte et il finit même par dépasser le prix d’avant la chute. Et si tu avais placé 10 000 euros dans cet ETF il y a 10 ans, tu aurais eu 27 000 euros aujourd’hui.

Augmentation du prix d'une part d'ETF sur 10 ans

C’est-à-dire que tu aurais presque multiplié ton épargne par trois. Et ce malgré la chute temporaire de 34 %. Les prix de la plupart des ETF montent donc au fil des années.

Pourquoi les prix des ETF montent ?

Mais alors pourquoi les prix de presque tous les ETF montent avec le temps ?

Le groupe d’actions ou d’obligations d’un ETF change régulièrement. Ça veut dire que le groupe d’actions n’est pas toujours le même. Des entreprises en croissance remplacent régulièrement les entreprises en difficulté.

Le groupe d'actions d'un ETF change régulièrement

Dans l’ensemble, les entreprises du groupe sont donc en bonne santé financière. Comme les entreprises sont en bonne santé, les prix des actions du groupe montent au fil des années. Et si les prix des actions montent, le prix de la part d’ETF monte lui aussi.

Concernant les obligations, le groupe change également. De nouvelles obligations remplacent les anciennes. Un ETF regroupe par exemple des obligations avec une date de remboursement comprise entre 7 et 10 ans. Et plus le temps passe, plus la date de remboursement approche.

La date de remboursement d’une obligation passe par exemple de 7 à 6 ans. Cette obligation sort alors du groupe et une nouvelle obligation la remplace.

Le groupe d'obligations d'un ETF change régulièrement

Les groupes d’actions et d’obligations des ETF changent donc régulièrement. Et c’est pour cette raison que les prix de la plupart des ETF montent avec le temps.

Autrement dit, quand tu achètes des parts d’ETF, tu places ton épargne en pilote automatique. C’est-à-dire qu’il te suffit d’acheter des parts et d’attendre que les prix de tes parts montent avec le temps.

Tu gagnes alors de l’argent en revendant tes parts plus chères que tu les as achetées. Si tu achètes une part 150 euros et que tu la revends 400 euros, tu gagnes 250 euros.

Comment gagner de l'argent avec un ETF

Les deux règles à suivre pour gagner de l’argent

Alors quelles sont les deux règles simples que tu peux suivre pour augmenter tes chances de gagner de l’argent ?

Tout d’abord, tu places ton argent dans un grand nombre d’actions ou d’obligations différentes. On dit que tu diversifies ton épargne.

Diversifier son épargne

Et la meilleure manière de diversifier ton épargne est tout simplement d’acheter des parts d’ETF.

Un ETF regroupe plusieurs dizaines voire plusieurs centaines d’actions ou d’obligations différentes. Ça veut dire que tu places ton épargne dans un grand nombre d’actions ou d’obligations quand tu achètes une seule part d’ETF.

Tu achètes par exemple des actions de centaines d’entreprises, de secteurs d’activité et de pays différents. Tu peux donc obtenir une bonne diversification en achetant des parts de certains ETF. Et je vais d’ailleurs te montrer plusieurs exemples dans la deuxième partie de cette vidéo.

Investir son argent à long terme

Ensuite, plus tu gardes tes parts longtemps, plus tu augmentes tes chances de gagner de l’argent. Les prix des actions peuvent rapidement baisser. Mais à long terme, les prix de la majorité des ETF montent.

Tu achètes par exemple des parts d’un ETF qui regroupe des actions de plusieurs milliers d’entreprises du monde entier. Le groupe est donc bien diversifié. En achetant des parts de cet ETF, tu aurais presque toujours gagné de l’argent si tu les avais gardées plus de 10 ans.

Investir son épargne à long terme dans un ETF

Autrement dit, tu investis dans des actions uniquement l’épargne dont tu n’as pas besoin avant longtemps. Ainsi, en diversifiant ton épargne avec les ETF et en gardant tes parts plus de 10 ans, tu augmentes tes chances de gagner de l’argent.

Combien investir dans des actions et des obligations ?

Voyons maintenant comment choisir combien investir dans des actions ou des obligations ?

Placer son épargne selon Benjamin Graham

Le choix le plus simple selon Benjamin Graham est de construire un portefeuille avec une moitié d’actions et une moitié d’obligations. Ça veut dire que pour placer 10 000 euros en Bourse, tu investis 5 000 euros dans des actions et 5 000 euros dans des obligations.

Portefeuille simple selon Benjamin Graham

Autrement dit, tu places 50% de ton épargne dans des actions et 50 % dans des obligations.

Après, tu devrais avoir entre 25 et 75 % d’actions dans ton portefeuille. C’est-à-dire que si tu veux investir 10 000 euros, tu devrais placer au moins 2 500 euros dans des actions. À l’inverse, la part de tes actions dans ton portefeuille ne devrait jamais dépasser 7 500 euros.

Ainsi, tu peux construire ton portefeuille d’ETF simplement avec 50 % d’actions et 50 % d’obligations. Ou alors tu peux aller jusqu’à investir 75 % de ton épargne dans des actions.

L’approche plus souple de Jack Bogle

De son côté, Jack Bogle a une approche plus souple. Si tu as 30 ans et que tu construis ton patrimoine, tu peux investir jusqu’à 80 % de ton argent dans des actions.

Portefeuille d'un jeune investisseur selon Jack Bogle

Et si tu as entre 20 et 30 ans tu peux même placer toute ton épargne dans des actions. Après, un portefeuille avec 50 % d’actions et 50 % d’obligations convient plutôt aux investisseurs retraités selon lui.

Tu comprends qu’il n’y a pas de règle établie. Le choix de combien investir dans des actions ou des obligations dépend donc de toi.

Trois questions pour construire son portefeuille d’ETF

Quelles sont alors les trois questions que tu dois te poser pour construire ton portefeuille d’ETF ?

Tout d’abord, est ce que ton portefeuille te permet d’atteindre ton objectif d’investissement. Ton objectif peut être d’avoir 200 000 € dans 20 ans pour avoir un complément de revenu.

Ton portefeuille doit donc te permettre d’atteindre cet objectif. C’est-à-dire que tu dois investir une part suffisamment grande de ton épargne dans des actions pour atteindre ton objectif d’investissement.

Ensuite, demande toi combien tu as de temps entre le moment où tu investis ton épargne et le moment où tu auras besoin de cet argent.

Tu as peut-être 10, 20 ou 30 ans devant toi. Et plus tu as de temps, plus tu peux investir une grande partie de ton argent dans des actions.

Les prix de la plupart des ETF montent avec le temps. Ainsi, plus tu gardes tes parts longtemps, plus tu augmentes tes chances de gagner de l’argent.

Après, est-ce que tu acceptes que ton portefeuille perde temporairement 10, 20 et même 40 % de sa valeur ? Si une chute des prix ne t’empêche pas de dormir alors tu peux placer une grande partie de ton épargne dans des actions.

Un portefeuille d’ETF change au fil du temps

Maintenant, comment ton portefeuille d’ETF change au fil du temps ?

Les premières années, tu investis peut-être une grande partie de ton argent dans des actions. Tu gagnes alors potentiellement plus d’argent que si tu plaçais ton épargne dans des obligations. En retour, la valeur de ton portefeuille bouge beaucoup. Ça veut dire que sa volatilité est élevée.

Ensuite, les années passent et tu te rapproches du moment où tu as besoin de récupérer ton épargne. Tu investis alors progressivement ton argent dans des obligations. C’est-à-dire que tu places une part de plus en plus grande de ton épargne dans des obligations.

Tu réduis ainsi la volatilité de ton portefeuille petit à petit. Mais tu gagnes alors potentiellement moins d’argent que si tu plaçais une plus grande partie de ton épargne dans des actions. Ton portefeuille d’ETF change donc tout au long de ta vie d’investisseur.

Evolution d'un portefeuille d'ETF avec le temps

Quels ETF acheter avec un PEA et un compte-titres ?

Tu sais désormais comment construire un portefeuille d’ETF. Alors voyons quels ETF acheter pour investir ton épargne à long terme. Si tu regardes toutes les actions que tu peux acheter et vendre en Bourse dans le monde, tu obtiens ce graphique.

Part des actions des pays développés et émergents dans le monde

Pour faire simple, près de 90 % des actions sont des actions d’entreprises de pays développés et 10 % des actions de pays émergents. Et il y a plusieurs manières de définir si un pays est un marché émergent ou un marché développé.

MSCI par exemple est une entreprise qui calcule et publie des indices boursiers. Selon ses propres critères, elle considère que 23 pays sont actuellement des marchés développés et 24 autres des marchés émergents.

MSCI calcule et publie un premier indice pour les pays développés et un deuxième indice pour les pays émergents. Le premier indice est le MSCI World. Il regroupe 1 500 entreprises de pays développés comme Apple, Mercedes-Benz et L’Oréal.

Description de l'indice MSCI World

Et le deuxième est le MSCI Emerging Markets. Cet indice regroupe 1 400 entreprises de pays émergents comme Samsung par exemple.

Description de l'indice MSCI Emerging Markets

Ces deux indices couvrent près de 85 % des actions que tu peux acheter et vendre en Bourse dans le monde.

Quels ETF acheter avec son PEA ?

Voyons à présent quels ETF tu peux acheter avec ton Plan d’Épargne en Actions.

Amundi est une société de gestion qui commercialise des ETF. L’ETF Amundi MSCI World reproduit par exemple l’indice MSCI World Et Amundi commercialise également un ETF qui reproduit une version alternative du MSCI Emerging Markets.

En achetant une part de l’ETF Amundi MSCI World, tu places ton argent dans 1500 entreprises de 23 pays développés. Et tu investis ton épargne dans 500 entreprises de 23 pays émergents avec l’ETF Amundi MSCI Emerging Markets ESG Leaders.

C’est-à-dire qu’en achetant des parts de ces 2 seuls ETF, c’est comme si tu plaçais ton argent dans près de 2 000 entreprises de 46 pays.

Portefeuille d'ETF qui regroupe des actions dans un PEA

Tu crées ainsi un portefeuille d’actions d’entreprises du monde entier. Ça veut dire que tu investis ton épargne à la fois dans des entreprises de pays développés et émergents.

Ensuite, tu peux également acheter des obligations avec ton PEA. En achetant une part de l’ETF Amundi PEA Obligation d’État, tu places ton épargne dans 200 obligations. C’est-à-dire que tu investis ton argent dans un groupe d’obligations de l’État français, allemand ou italien.

ETF obligataire Amundi éligible au PEA

Et c’est actuellement le seul ETF obligataire que tu peux acheter avec ton PEA. Tu n’as pas d’autre choix si tu veux placer ton épargne dans des obligations.

Exemple de portefeuille d’ETF avec un PEA

Pour continuer, prenons le cas où tu veux investir 2 000 euros en Bourse avec ton PEA. Tu décides de placer la moitié de ton argent dans des actions et l’autre moitié dans des obligations.

Tu peux alors utiliser 900 euros pour acheter des parts de l’ETF MSCI World. Et 100 euros pour acheter des parts de l’ETF MSCI Emerging Markets ESG.

De cette manière, 90 % de ton épargne va dans des actions d’entreprises de pays développés et 10 % dans des actions de pays émergents. Tu répartis ainsi ton épargne en respectant la part que représentent les pays développés et émergents dans le monde.

Après, tu utilises les 1 000 euros restants pour acheter des parts de l’ETF Amundi PEA Obligations d’État. Tu investis alors ton épargne dans un groupe d’obligations avec ton PEA.

Ainsi, en achetant des parts de ces 3 ETF, c’est comme si tu plaçais ton épargne dans des actions de 2000 entreprises et 200 obligations d’États.

Exemple de portefeuille composé d'actions et d'obligations pour le PEA

Ce portefeuille d’ETF permet donc une bonne diversification de ton épargne.

Quels ETF acheter avec un compte-titres ?

Maintenant, quels sont les ETF que tu peux acheter avec un compte titres ?

Ici, tu peux acheter un seul ETF qui regroupe à la fois des entreprises de pays développés et émergents. L’indice MSCI ACWI regroupe les 1 500 entreprises des pays développés et les 1 400 entreprises des pays émergents. C’est-à-dire que cet indice rassemble les indices MSCI World et Emerging Markets.

Ensuite, iShares est une société de gestion comme Amundi. Et elle commercialise un ETF qui reproduit l’indice MSCI ACWI. Ainsi, en achetant une part de l’ETF iShares MSCI ACWI, tu investis ton argent dans 2 900 entreprises de 47 pays.

ETF iShares MSCI ACWI

Tu places donc ton épargne dans des milliers d’entreprises du monde entier avec ce seul ETF.

Après, quel ETF acheter pour investir ton épargne dans des obligations ?

L’ETF Amundi Global Aggregate Bond regroupe 30 000 obligations d’États et d’entreprises de pays développés et émergents. En achetant une part de cet ETF, c’est comme si tu achetais un groupe de 30 000 obligations du monde entier.

ETF Amundi Global Aggregate Bond

Tu places alors ton épargne dans des milliers d’obligations avec ce seul ETF.

Exemple de portefeuille d’ETF avec un compte-titres

Maintenant, prenons le cas où tu veux investir 2 000 euros en Bourse avec un compte-titres.

Comme pour ton PEA, tu décides de placer la moitié de ton épargne dans des actions et l’autre moitié dans des obligations. Tu utilises alors 1 000 euros pour acheter des parts de l’ETF iShares MSCI ACWI.

Avec ce seul ETF, tu places ton épargne dans 2 900 entreprises du monde entier. Et tu utilises les 1 000 euros restants pour acheter des parts de l’ETF Amundi Global Aggregate Bond. Tu investis alors ton argent dans 30 000 obligations d’États et d’entreprises du monde entier.

Exemple de portefeuille composé d'actions et d'obligations pour un compte-titres

Ces deux seuls ETF te permettent donc de construire un portefeuille largement diversifié.

Tu n’as plus qu’à conserver tes parts assez longtemps pour les revendre plus chères que tu les as achetées. Et plus tu gardes tes parts longtemps, plus tu augmentes tes chances de gagner de l’argent au moment de les revendre.

Clément Vincart
Ancien banquier, je gère aujourd’hui un portefeuille de plusieurs centaines de milliers d’euros en Bourse. Je vous aide à prendre en main vos finances et à placer votre épargne en toute autonomie.

🪶 Écrire un commentaire

Partager cet article

Envie d’aller plus loin ?

Télécharge gratuitement mon livre et découvre les 5 étapes pour placer ton épargne dès aujourd’hui

Recevez gratuitement ma méthode pour investir en Bourse :

  • 5 étapes pour investir et faire fructifier votre argent
  • Les erreurs à éviter à tout prix
  • Comment investir en toute autonomie

“Merci de partager tout ça gratuitement !!! Ton livre est une pépite ! Merci, ça m’a beaucoup aidée. Je vais me lancer !” – Chloé

“Merci pour ton livre, j’ai beaucoup apprécié.” – Gontran

C’est très bien fait merci beaucoup !” – Itachi

Qui suis-je ?

  • Je vous accompagne dans toutes les étapes pour investir votre argent.
  • J’investis en Bourse depuis 2018. J’ai construit un PEA de 200 000 euros en tout juste 5 ans.
  • Je suis diplômé du Master of Science in Finance de l’EBS et du Diplôme Grande École de l’EDHEC.

🔒 100 % sécurisé – vos données restent confidentielles et vous pouvez vous désinscrire à tout moment