The Next Millionaire Next Door est un livre de Thomas J. Stanley et Sarah Stanley Fallaw publié en 2018. Ce livre révèle comment 80 à 85 % des millionnaires américains ont accumulé leur richesse au cours de leur vie grâce à leurs seuls efforts.

The Next Millionaire Next Door

Thomas J. Stanley était un chercheur reconnu aux États-Unis pour ses nombreux travaux sur les riches. Sa fille Sarah Stanley Fallaw est également chercheuse et poursuit les travaux de son père.

Ensuite, le livre a reçu de nombreux avis très élogieux depuis sa sortie.

The Next Millionaire Next Door est une mise à jour des résultats des travaux de Thomas J. Stanley publiés pour la première fois en 1996 dans The Millionaire Next Door.

The Millionaire Next Door est disponible en français.

Tu peux également écouter le livre audio : Le millionnaire d’à côté : Les étonnants secrets des riches américains.

The Millionaire Next Door

The Millionaire Next Door cherche à identifier les riches américains et à expliquer comment des citoyens ordinaires deviennent financièrement indépendants. L’auteur publie les résultats de plus de 500 entretiens menés entre 1982 et 1996 avec des millionnaires américains. Il a également sondé près de 11 000 personnes ayant un patrimoine ou un revenu élevé.

Les travaux de Thomas J. Stanley brisent les clichés sur les personnes riches. En effet, un grand nombre de ceux qui conduisent des voitures de luxe et vivent dans des habitations onéreuses ne sont pas riches. Plus étonnant encore, beaucoup de riches ne vivent pas dans des quartiers chics.

Thomas J. Stanley montre que 80 à 85 % des millionnaires sont des individus ordinaires qui ont accumulé leur richesse au cours de leur vie grâce à leurs seuls efforts. Ils sont la première génération à être riches. La grande majorité de ces individus n’a pas hérité d’argent et n’a pas été favorisée par la chance.

L’étude révèle également que la richesse est le plus souvent le résultat d’un mode de vie qui repose sur un travail acharné, la persévérance, la planification et, par-dessus tout, l’autodiscipline.

L’auteur identifie sept caractéristiques communes chez les individus qui réussissent à s’enrichir :

  1. Ils vivent en dessous de leurs moyens ;
  2. Leurs parents ne les ont pas aidé financièrement ;
  3. Ils utilisent efficacement leur temps, leur énergie et leur argent pour s’enrichir ;
  4. Ils pensent que l’indépendance financière est plus importante qu’afficher un statut social élevé ;
  5. Leurs enfants adultes sont économiquement autonomes ;
  6. Ils savent identifier des opportunités de marché ;
  7. Ils choisissent la bonne activité professionnelle.

Les millionnaires de l’étude sont financièrement indépendants. C’est-à-dire qu’ils sont en mesure de conserver le même mode de vie pendant de longues années sans gagner un mois de salaire.

The Next Millionaire Next Door

20 ans après la publication originale de The Millionaire Next Door, Sarah Stanley Fallaw poursuit les travaux de son père et réexamine les comportements clés des millionnaires américains pour révéler les potentiels changements.

La nouvelle étude conclut que l’indépendance financière reste à ce jour atteignable par presque toute personne qui est prête à travailler pour l’atteindre.

Le livre te présente les compétences et les habitudes à développer pour devenir indépendant financièrement. Les auteurs te révèlent les modes de vie, les compétences, les activités professionnelles des riches américains et la manière dont ils investissent.

Tu vas apprendre :

  • Quels métiers exercent les millionnaires ;
  • Quelles qualités tu dois développer pour t’enrichir ;
  • Quelles sont les habitudes de consommation des millionnaires ;
  • Comment les riches investissent leur argent.

Après avoir lu le livre, tu sauras quels sont les comportements à adopter pour devenir à ton tour indépendant financièrement.

The Next Millionaire Next Door est disponible uniquement en anglais. Rassure-toi, j’ai tout traduit en français.

Le résumé ci-dessous est un extrait de la première moitié du résumé complet du livre.

Clique ici pour lire le résumé complet. Tu pourras également cliquer sur les liens vers les sources citées par l’auteur dans le livre.

Les principales idées du livre :

Conclusions de l’étude

  • Tu peux devenir financièrement indépendant quelle que soit ta position dans la société, ton âge et ton niveau de revenu ;
  • Les millionnaires suivent souvent un plan pour construire leur patrimoine avec le temps.

Caractéristiques communes aux millionnaires

  • Ils vivent en dessous de leurs moyens et adoptent un mode de vie frugal ;
  • Les millionnaires sont disciplinés et orientés vers un objectif ;
  • Ils assument l’entière responsabilité de la construction de leur patrimoine et prennent en main leur avenir financier ;
  • Les personnes qui s’enrichissent ne se laissent pas influencer par la manière de consommer de leur entourage ;
  • Ils sont résilients et persévérants dans leur travail.

Au sujet de l’indépendance financière

  • Étudie comment placer ton argent pour prendre les bonnes décisions d’investissement ;
  • Aie un plan d’investissement à long terme avec des objectifs clairs ;
  • Sois discipliné dans la gestion de tes ressources et tes prises de décision.

1 – Le millionaire next door est toujours d’actualité

Au cours de sa carrière, Thomas J. Stanley a étudié comment des citoyens américains ont réussi financièrement par eux-mêmes. Les comportements, habitudes et modes de vie qui permettaient à des personnes de devenir riches il y a 20 ans sont toujours valables aujourd’hui.

Identifier les millionnaires

Pour commencer, les millionnaires américains ne se trouvent pas forcément là où on s’attendrait à les trouver. En effet, ces personnes accumulent souvent leur richesse en évitant de dépenser une fortune pour leur résidence principale. Cela les rend donc moins susceptibles de vivre dans des quartiers aisés.

D’une manière générale, ils ne font pas état publiquement de leur réussite financière et n’exposent pas leur argent au grand jour. C’est la raison pour laquelle Thomas J. Stanley choisit “le millionnaire de la porte d’à côté” comme titre de son livre. Ces personnes sont le plus souvent indécelables.

La communauté FIRE

Depuis 1996, l’émergence de la communauté « FIRE » prouve que le millionaire next door reste bien vivant. FIRE signifie en français Indépendance Financière et Retraite Anticipée. Les membres vivent au-dessous de leurs moyens et investissent leur épargne pour quitter la vie active bien avant l’âge légal de la retraite.

Le canadien Peter Adeney a par exemple quitté son travail salarié à 30 ans. Il prend sa retraite anticipée en 2005 grâce à ses actifs qui atteignent alors un montant d’environ $900,000. Cinq ans plus tard, il commence à documenter sur son blog Mr. Money Mustache ses habitudes de dépenses et d’épargne, ses pratiques en matière d’investissement et sa philosophie sur le comportement des consommateurs.

À la rencontre des Jacobsons

Ensuite, Sarah Stanley Fallaw présente l’exemple d’une famille qui a suivi la voix typique du millionaire next door.

Les Jacobsons ne font pas la couverture des magazines. Ils n’ont pas gagné à la loterie ni vendu leur startup à Amazon ou Google. Ils ont amassé leur fortune avec un mode de vie simple et régulier. Leurs choix de consommation les ont conduit au fil des décennies à devenir riches.

Après avoir atteint l’indépendance financière, les membres de la famille continuent de dépenser de manière à conserver et faire croître leur patrimoine.

Le revenu n’est pas la richesse

Les médias confondent régulièrement le revenu avec la richesse. Ils vous donnent l’impression que les personnes qui ont un revenu élevé sont nécessairement riches.

Or la richesse n’est pas le revenu et le revenu n’est pas la richesse.

Votre revenu c’est combien vous gagnez. Votre richesse c’est combien vous accumulez.

Un portrait du millionaire next door d’aujourd’hui

Pour continuer, l’auteure dresse le portrait des citoyens américains qui ont amassé un patrimoine net médian de $3,5 millions :

  • Ils sont principalement des hommes de 61 ans (87 %), qui sont mariés (69 %) ou remariés (25 %) ;
  • Leur revenu médian l’an passé était de $250,000 ;
  • Plus de 93 % d’entre eux ont au moins un diplôme supérieur au baccalauréat ;
  • Près de 20 % sont retraités et les 80 % d’actifs travaillent environ 45 heures par semaine comme chefs d’entreprises, avocats, ingénieurs, cadres, médecins et consultants ;
  • Plus de 86 % d’entre eux ont construit leur richesse grâce à leurs seuls efforts ;
  • Près de 90 % se déclarent satisfaits de leur vie ;
  • Ils ont un mode de vie frugal et contrôlent leurs dépenses ;
  • 70 % d’entre eux pensent en savoir plus que la plupart des gens en matière d’investissement.

L’objectif de l’étude est de comprendre comment des millionnaires américains ont construit leur fortune. L’étude conclut que les aptitudes et compétences pour devenir financièrement indépendant et réussir par soi-même sont intemporelles.

En effet, vous pouvez devenir financièrement indépendant quels que soient votre position dans la société, votre âge et votre niveau de revenu. Cela demande de la discipline et un travail opiniâtre.

Ensuite, vous devez connaître vos propres forces et faiblesses, votre environnement et votre marché.

Enfin, vous devez allouer efficacement vos ressources, qu’il s’agisse de votre temps, de votre argent, de votre énergie ou de vos connaissances.

Les individus qui sont économiquement prospères suivent souvent un plan pour construire leur patrimoine avec le temps. Ils prennent des décisions cohérentes avec leurs objectifs financiers.

La discipline de la richesse

L’étude révèle enfin que la discipline est la qualité commune à tous les millionnaires américains. Vous devez faire preuve de discipline pour transformer votre revenu en richesse.

L’indépendance financière appartient donc à ceux qui ont la volonté d’allouer du temps, de l’argent, de l’énergie et des connaissances pour atteindre leurs objectifs financiers.

2 – Ignorez les mythes

Pour construire et maintenir votre patrimoine au fil du temps, vous devrez aborder la gestion financière de votre foyer dans son ensemble. Adoptez une approche différente et plus disciplinée que quiconque autour de vous en ce qui concerne vos revenus, votre épargne, vos dépenses et vos investissements.

Ce sont vos actions qui vous permettent de vous enrichir. Vous devez donc assumer la responsabilité de construire vous-même votre patrimoine.

Voici les sept mythes que l’auteure vous invite à combattre pour vous enrichir :

Mythe 1 : vous êtes votre groupe

Le premier mythe est de croire que vous êtes limité aux mêmes chances de succès que ceux qui vous entourent et vous ressemblent.

Croire que vous êtes limité par votre groupe d’appartenance constitue une excuse pour ne pas prendre vos responsabilités. C’est votre attitude vis à vis de l’argent et pas votre groupe qui vous permet de vous enrichir.

Mythe 2 : revenu égal richesse

Le second mythe est de croire que le revenu égal la richesse.

Le revenu est ce que vous gagnez sur une période donnée. Il peut s’agir de votre salaire, de vos loyers ou encore de vos dividendes.

La richesse est la différence entre vos actifs et vos passifs. Autrement dit, c’est la différence entre tous vos biens et toutes vos dettes.

Bien entendu, le revenu est lié à la richesse. C’est votre revenu qui vous permet d’épargner de l’argent et cette épargne contribue à vous enrichir. Cependant, les personnes qui ont un revenu élevé ou dépensent beaucoup ne sont pas nécessairement riches.

Mythe 3 : ce que vous consommez ne dit rien de votre richesse

Le troisième mythe est de croire que les personnes qui consomment des biens de luxe sont riches.

La plupart des millionnaires conduisent des voitures communes. À l’inverse 86 % des conducteurs de voitures de luxe ne sont pas millionnaires.

Mythe 4 : les riches ne payent pas une part équitable

Le quatrième mythe est de croire que les riches ne paient pas suffisamment d’impôts.

Les personnes qui ont un train de vie élevé doivent avoir un revenu conséquent. Ils paient donc une large contribution à l’Etat avec l’impôt sur le revenu.

Mythe 5 : si je ne peux pas le faire, je peux accuser les riches

Le cinquième mythe est de croire que la construction de votre patrimoine ne dépend pas de vous, mais de facteurs extérieurs.

Mythe 6 : je ne peux pas avancer tout seul

Le sixième mythe est de croire que vous ne pouvez pas vous enrichir par vous-même et que vous devez hériter de quelqu’un ou bénéficier d’un transfert d’argent d’un tiers.

Plusieurs études datant de la fin du XIXème siècle jusqu’à nos jours concluent que 80 % ou plus de ceux qui appartiennent à la catégorie des personnes fortunées aux Etats-Unis ont acquis eux-mêmes leur fortune.

L’étude Stop Acting Rich de Thomas J. Stanley révèle que 42 % des millionnaires américains avaient un patrimoine de zéro ou moins lorsqu’ils ont commencé à travailler. 88 % déclarent n’avoir reçu aucun héritage ou transfert d’argent de la part de proches dans l’année précédant le sondage.

Mythe 7 : les riches sont des salauds

Enfin, le septième mythe est de croire que les riches sont des salauds.

Bien qu’aucun être humain ne soit irréprochable, la vaste majorité des riches américains le sont devenus légitimement.

Au-delà des mythes

Le dédain des riches est une énergie émotionnelle mal employée. Pourquoi ne pas employer cette énergie à l’atteinte d’un objectif plus productif comme l’indépendance financière ? L’ironie est que les personnes qui se plaignent de leur condition ne prennent souvent pas les actions nécessaires pour améliorer leur situation.

Vous avez plus à gagner à apprendre des millionnaires qu’à les dénigrer. Vous pouvez choisir de croire les mythes et rejeter vos responsabilités ou alors apprendre de ceux qui ont réussi et avancer vers votre indépendance financière.

Votre avenir financier vous appartient. C’est à vous de décider comment vous utilisez votre temps, votre énergie et votre argent. Assumer la responsabilité de votre avenir financier est un élément essentiel de la création de richesse.

Si vous arrivez à dépasser les mythes de la richesse alors vous pourrez vous concentrer sur les comportements et les choix propices à la création de richesse. Ce sont ces comportements et ces décisions qui vous donnent la possibilité de construire votre propre richesse, indépendamment de votre appartenance à un groupe social particulier.

3 – Influences sur la richesse

En tant qu’adultes vivant dans une société libre, vous pouvez choisir avec qui et comment vous passez votre temps. Ces choix peuvent influer sur vos résultats financiers. Les individus financièrement indépendants se concentrent sur leurs propres choix et assument leurs responsabilités face à l’argent.

Formation pour la réussite économique

Les millionnaires américains viennent souvent de familles stables, ils sont disciplinés et orientés vers un objectif. Un patrimoine net à sept chiffres commence souvent par un premier dollar économisé suivi d’un autre, puis d’un autre. C’est le résultat d’un comportement invariable au fil du temps.

L’étude révèle que si vos parents ont un train de vie frugal, vous avez de bonnes chances d’adopter un train de vie similaire. Une vie frugale conduit à votre enrichissement personnel.

Le respect pour l’argent

Ensuite, avoir des bonnes connaissances financières est essentiel pour vous enrichir. Toutefois, la discipline joue souvent un rôle encore plus important dans votre manière d’épargner et de dépenser.

Les individus qui respectent l’argent attirent la richesse. Le respect pour l’argent comprend la discipline pour le gérer efficacement.

L’expérience de l’hyper-consommation

Les enfants ont tendance à reproduire les comportements de leurs parents. Des parents hyper-consommateurs engendrent des enfants hyper-consommateurs.

L’auteure explique que pour élever des enfants capables de s’enrichir, vous ne devriez jamais confier à vos enfants que vous êtes riche.

Le mariage et l’accumulation de richesses

Pour continuer, votre partenaire a une influence considérable sur votre capacité à vous enrichir. En effet, une étude de Jay L. Zagorsky de l’Ohio State University estime qu’un divorce diminue la richesse d’une personne de 77 % en moyenne.

Les couples financièrement indépendants ont tendance à travailler ensemble sur leurs finances et s’accordent généralement sur les objectifs et les méthodes à adopter pour les atteindre.

Les ménages millionnaires sont le plus souvent des personnes mariées et en couple depuis longtemps. Les couples représentent près de 85 % des déclarations de revenus de plus de $200,000.

Notre entourage

Pour atteindre vos objectifs financiers, commencez par ne pas vous comparer aux autres. En effet, nous nous comparons non pas à la population d’une manière générale mais à ceux qui nous entourent au quotidien. Notre niveau de satisfaction dépend donc de notre position par rapport à notre entourage immédiat.

Ensuite, ignorez les habitudes de consommation de ceux qui vous entourent. Les recherches révèlent que les personnes frugales tendent à consommer plus quand elles sont entourées d’individus dépensiers. Ceux qui sont indifférents aux habitudes de consommation de leur entourage ont de meilleures chances de s’enrichir.

Pour finir, les personnes capables de transformer leur revenu en richesse ignorent les habitudes de consommation des autres, les nouveaux gadgets et accessoires à la mode. Les millionnaires américains n’expriment pas le besoin de montrer leur réussite économique en achetant des produits de luxe.

La tendance à la frugalité

La discipline et la constance sont les qualités les plus importantes pour vous enrichir. Les personnes qui s’enrichissent sont frugales dans le temps.

4 – Liberté de consommer

Il y a différentes voies vers la liberté financière. Les individus qui gagnent un revenu moyen ou au-dessus de la moyenne choisissent de restreindre leur consommation et conservent ce niveau de vie modéré après avoir atteint la liberté financière.

Selon l’auteure, les personnes frugales ont un mode de vie simple et économique. Ils vivent constamment en dessous de leurs moyens. L’étude met en évidence le lien entre un mode de vie frugal au travers du temps et le niveau de patrimoine net des individus.

Un mode de vie frugal comprend un budget, un planning, la définition d’objectifs, de la simplicité et de la discipline. Être frugal demande des connaissances, des compétences, une certaine personnalité et par-dessus tout la volonté d’adopter des comportements que beaucoup rejettent.

Le logement est la première dépense

La localisation de votre logement et votre voisinage sont deux facteurs déterminants pour votre patrimoine. En effet, nous avons tendance à agir comme nos voisins. Plus le quartier est chic, plus ses résidents dépensent pour presque tous les produits et services imaginables.

En plus de l’influence de vos voisins, le prix de votre logement par rapport à votre revenu impacte votre capacité à vous enrichir. La plupart des millionnaires américains déclarent n’avoir jamais acheté un logement qui représentait plus de trois fois le montant de leur revenu annuel.

Les acheteurs qui visent l’indépendance financière expriment moins que les autres le besoin d’afficher une quelconque réussite sociale en vivant dans une localité particulière. L’étude révèle également que plus la valeur marchande d’un bien immobilier dans un quartier est élevée, plus la proportion de propriétaires qui ont hérité leur richesse est importante.

Les millionaires next door sont devenus riches en choisissant de ne pas vivre dans des quartiers huppés. Une des clés pour vous enrichir est donc de vivre dans un logement que vous pouvez facilement vous offrir.

Les biens de consommation

Entre 1996 et 2016, la majorité des millionnaires dépense à peu près le même montant en costumes, chaussures et montres. L’étude révèle que les millionnaires ne consomment pas ou peu de biens de luxe. En effet, plus de la moitié des individus ont acheté leur costume moins de $500, leurs chaussures moins de $200 et leur montre moins de $300 en 2016.

Aux Etats-Unis, les individus payent en moyenne moins de $50 pour un jeans. Plus de la moitié des millionnaires de l’étude payent moins de $50 pour un jeans. L’auteure cite l’exemple d’un avocat financièrement indépendant qui achète ses jeans Wranglers à $12 chez Walmart et profite des soldes chez Costco pour acheter trois paires de Levi’s.

Les voitures

Pour continuer, l’achat d’un véhicule peut avoir un impact significatif à long terme sur votre capacité à vous enrichir.

En 2016, les individus de l’étude ont acheté leur plus récente voiture pour un montant médian de $35,000. La majorité des millionnaires ne conduisent pas de véhicules de luxe. Au contraire, ils privilégient pour un tiers d’entre eux les constructeurs Toyota, Honda et Ford.

Les millionnaires américains privilégient des voitures de qualité, robustes, qui vont durer dans le temps. L’immense majorité d’entre eux achète des voitures d’occasion.

Entre 1996 et 2016, l’intérêt des millionnaires pour les voitures courantes est resté le même. En 2016, deux tiers des individus conduisent des véhicules qui ont plus de deux ans. Un tiers seulement conduisent des véhicules de moins de deux ans.

Les dépenses importantes

Des données montrent que 70 % des 1 % les plus riches aux Etats Unis font réparer ou ressemeler leurs chaussures. Le milliardaire Michael Bloomberg par exemple possède deux paires de chaussures pour travailler et les fait régulièrement réparer pour allonger leur durée de vie.

Les données de l’administration fiscale américaine révèlent que plus le patrimoine des ménages augmente, plus les dons aux œuvres de charité augmentent considérablement. L’auteure précise que les millionnaires recherchent moins la reconnaissance que le plaisir de donner pour aider les autres.

Voilà pourquoi les millionaires next door sont riches !

Une des raisons principales pour lesquelles certains américains sont riches est qu’ils vivent en dessous de leurs moyens. Ceux qui s’enrichissent ont la discipline de contrôler leurs dépenses dans le but d’atteindre l’indépendance financière.

Ceux qui savent transformer leur revenu en richesse ignorent les tendances. Ils sont indifférents à l’opinion et à l’influence des autres et vivent en dessous de leurs moyens. Ce mode de vie leur donne plus de liberté et de sécurité pour changer d’emploi, créer leur propre entreprise et prendre des risques.

5 – Qualités pour s’enrichir

L’étude de Thomas J. Stanley et Sarah Stanley Fallaw analyse les caractéristiques des riches américains : ce qu’ils achètent, où ils vivent, ce qu’ils conduisent et à quoi ils occupent leur temps. Ils cherchent à identifier les comportements communs des individus à divers étapes du chemin vers l’indépendance financière.

Éléments clés d’une bonne gestion financière

Général

  • Anticipez les résultats de vos actions avant de prendre une décision ;
  • Prenez vos décisions en fonction de votre budget, de vos plans et objectifs à long terme ;
  • Cherchez en premier lieu à rembourser vos crédits à la consommation.

Dépenses

  • Vivez en dessous de vos moyens ;
  • Dépensez moins que ce que vous gagnez sur une période donnée.

Budget

  • Constituez vous une épargne de précaution ;
  • Prévoyez suffisamment d’argent pour vos besoins de base avant de prévoir vos dépenses superflues ;
  • Tenez compte des besoins importants de votre foyer (nourriture, vêtements, logement) dans la préparation de votre budget ;
  • Analysez votre budget et vos objectifs financiers lorsque vous envisagez un changement de vie important.

Tâches administratives

  • Payez vos factures à temps pour éviter tout frais de retard ou intérêt ;
  • Déclarez vos revenus dans les délais à l’administration fiscale.

Collaborez

  • Échangez avec votre partenaire sur des dépenses imprévues avant d’acheter ;
  • Gérez les problèmes financiers avec votre partenaire.

Investissements

  • Comprenez la nature des investissements, leur profil de risque et leur rendement avant d’investir ;
  • Adoptez un niveau de risque approprié pour votre propre portefeuille d’investissement en fonction de vos objectifs.

Compétences pour s’enrichir

Une des étape la plus importante pour vous enrichir est de vous interroger sur la vie que vous voulez vivre, évaluer vos valeurs et vos centres d’intérêts, définir vos objectifs et vous donner les moyens de les atteindre.

Les individus qui s’enrichissent ont le souci du travail bien fait et une bonne maîtrise de soi. Ensuite, ceux qui assument la responsabilité de la gestion de leur argent ont tendance à avoir un patrimoine net supérieur à ceux qui croient que d’autres facteurs comme l’État ou les marchés financiers jouent un rôle dans leur capacité à s’enrichir.

Ron Chernow a étudié la vie du président George Washington et souligne que celui-ci montre une clarté de vision et un caractère tenace. Washington illustre par son exemple combien de choses peuvent être accomplies à l’échelle d’une vie si vous gardez les yeux rivés sur vos objectifs.

L’auteure expose les six traits de caractère communs aux personnes qui savent s’enrichir :

  • La confiance : prendre vos propres décisions pour gérer votre argent ;
  • La frugalité : épargnez avec constance, dépensez moins que vous gagnez et respectez votre budget ;
  • La responsabilité : agir pour atteindre vos objectifs financiers ;
  • L’indifférence sociale : ne vous laissez pas influencer par le comportement de votre entourage ;
  • La capacité à se focaliser sur un objectif : concentrer votre attention sur des détails sans vous laisser distraire ;
  • La capacité à planifier : définir des objectifs, planifier et anticiper les besoins à venir.

L’intelligence n’est pas tout

Les résultats de plus de 40 années de recherche sur les américains qui réussissent financièrement par eux-mêmes concluent systématiquement que la discipline, le travail acharné et la persévérance sont des facteurs de réussite économique.

Thomas J. Stanley met en lumière dans The Millionaire Mind l’absence de relation entre le niveau de richesse et l’intelligence d’une personne.

Toutefois, l’éducation financière est liée à la capacité des individus à s’enrichir. Seulement, vos connaissances financières seules ne suffisent pas pour vous enrichir. Un autre facteur est déterminant dans votre capacité à vous enrichir, c’est le souci du travail bien fait.

L’auteure développe alors les caractéristiques associées au souci du travail bien fait :

  • L’assiduité : travaillez dur ;
  • La vertu : faites ce qui est bien moralement et socialement ;
  • La maîtrise de soi : soyez prudent, sachez attendre une récompense ;
  • L’ordre : concentrez votre attention sur des détails ;
  • L’intégrité : soyez honnête et fiable ;
  • La responsabilité : faites ce qui est bien pour les autres ;
  • Le traditionalisme : adhérez à l’autorité et aux règles, soyez réfractaire au changement.

Ensuite, le “millionnaire d’à côté” est souvent un chef d’entreprise et fait donc preuve de leadership. L’étude révèle également l’absence de relation entre les résultats académiques et la capacité à guider les autres.

De nombreux millionnaires ont des résultats académiques ou des évaluations professionnelles moyennes voire inférieures à la moyenne. Ces évaluations ont tendance à rendre certains d’entre eux d’autant plus tenaces.

L’auteure souligne enfin que la manière dont nous nous percevons impacte significativement notre patrimoine, quel que soit notre âge, notre niveau de revenu ou notre héritage reçu.

Pour un enseignement supérieur réfléchi

Plus de 75 % des millionnaires en 1996 et 2016 ont un diplôme supérieur à un équivalent baccalauréat. Le diplôme peut être considéré comme un minimum requis pour vous enrichir sans pour autant constituer une garantie. Un diplôme vous permet seulement de disposer d’un revenu conséquent.

Paroles de millionaires next door

Les millionnaires américains associent leur succès premièrement à la discipline, ensuite à la résilience et la persévérance, puis à l’honnêteté et à leur capacité à s’entendre avec les autres, et enfin au travail acharné.

Discipline et richesse

Le succès dans la vie privée et professionnelle a toujours été lié au souci du travail bien fait, qu’il s’agisse d’être discipliné, d’avoir des plans, ou de se concentrer sur des détails.

Les millionnaires américains ont une approche disciplinée et à long terme en matière d’épargne, de dépenses et d’investissement. En effet, plus de 9 personnes sur 10 qui appartiennent au 5 % des patrimoines les plus importants aux Etats-Unis rapportent que la discipline est l’élément le plus important pour expliquer leur succès économique.

Résilience et persévérance

La résilience est un élément clé pour vous enrichir. La résilience vous aide à développer votre entreprise, à ignorer les critiques, les médias et votre entourage et à poursuivre vos objectifs quels que soient les difficultés que vous rencontrez.

Les femmes interrogées dans Millionaire Women Next Door ont connu le succès après un premier échec et après avoir essuyé des critiques décourageantes de leur entourage. Ces personnes ont la capacité à surmonter les obstacles et à prouver à leurs détracteurs qu’ils ont tort. Les participantes à l’étude soulignent que la persévérance est la clé du succès.

Occuper notre temps et nos esprits

Ceux qui s’enrichissent passent considérablement plus de temps à lire que les autres. Paradoxalement, ils passent moins de temps à travailler que les autres avec 32,1 heures de travail par semaine contre 38,4 heures.

Par ailleurs, les millionnaires américains passent près de 6 fois moins de temps que leurs contemporains sur les réseaux sociaux avec en moyenne 2,5 heures par semaine contre 14 heures.

Les distractions sont une des raisons pour lesquelles de nombreuses personnes ont du mal à devenir financièrement indépendantes ou à atteindre d’autres objectifs. Les individus qui réussissent sont parfaitement conscients de la façon dont ils utilisent leurs ressources.

Comment aller plus loin

Merci beaucoup d’avoir lu l’extrait de la première moitié du résumé complet du livre.

Clique ici pour lire le résumé complet.

Pour compléter l’étude du livre, je t’invite à lire :

Laisse un commentaire

Partage cet article

Tu veux apprendre à investir en Bourse ?

Reçois gratuitement mon livre :

  • 5 étapes simples pour les débutants ;
  • Comment gagner près de 10 % par an ;
  • Gère tes investissements en 5 minutes par mois.
Comment investir en Bourse

Ton adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En t’inscrivant, tu recevras des articles, des vidéos, des podcasts et des offres commerciales sur l’éducation financière. Clique ici pour lire la politique de vie privée. Tu peux te désinscrire à tout moment.